Acharnators !
Par Chraz , le 11 mars 2014

CHRAZnique

Oyez oyez heureux contribuables,

Je suis d’accord avec le Figaro et même avec les journaux : les socialistes sont des méchants qui mériteraient de se balancer au bout d’une corde, comme avait dit Ducon Balkany à « un pédé » ou « une pédale » de ses administrés aux élections, il y a quelques années (cette jolie preuve de l’esprit d’ouverture de l’irréprochable maire de Levallois est sur Youtube). C’est bien sûr les socialos qui ont fait en sorte que les magouilles supposées de Copé et de Sarko éclatent au grand jour juste avant les Municipales, ces voyous ! Vous n’allez quand même pas me dire que c’est un hasard si la deux millième casserole que traîne notre Bonzaï se met à bringuebaler pile en ce moment crucial, avant le premier tour alors que Nicolas est totalement innocent de tout : il ne connaît pas ce juge et il ne se souvient pas de cette madame Bettencourt. La preuve qu’il est blanc comme l’agneau, c’est que Guaino l’a dit, et Guaino, c’est une tronche – de cake, mais une tronche ! -. Cet acharnement contre une personne de petite taille qui ne peut pas se défendre avec ses petits bras est scandaleux, ça lui troue le cul, à Guaino. Et d’après l’avocat de Bonzaï c’est même monstrueux, mais pourquoi la gauche qu’on croyait molle est si dure ?

Qu’on écoute des délinquants vraiment dangereux qui sont soupçonnés de vouloir voler quelques dizaines de milliers d’euros, d’accord, mais un ancien Président de la République, qui en aurait détourné des millions voire plus, merde, c’est dégueulasse. Ou alors à partir d’un poste d’écoute avec des fils de téléphone en or, un peu de respect, merde !

Et même, admettons qu’il trafiquerait les influences, bande de salopards, eh bien dans ce cas peu probable ça ferait sans doute un bon moment et ça aurait tout aussi bien pu tomber juste après les urnes, ou ne jamais tomber du tout, ou au moins attendre les présidentielles… non, pas les présidentielles.

Et Patrick Buisson, cet ancien directeur de « Minute » ? Avec sa tête de neuneu, il est évident qu’il bosse pour Hollande. Les ex fachos qui déménagent vers l’UMP, ce sont les meilleurs, les plus intelligents, comme Devedjian (qui est outré), Madelin (qu’on n’a pas entendu mais qui doit être extrêmement choqué), Longuet (qui est trop estomaqué pour s’exprimer), mais un idiot comme cet Enregistrator de Buisson, il est tellement con qu’il a fait le contraire, c’est sûr : il s’est gouré de route et il est passé chez les socialos, cet abruti, il faut être aussi débile que lui pour en douter.

Et pour Copé, si ce seraient pas les méchants socialos ce serait qui d’autre ? Je ne vois pas qui à l’UMP pourrait vouloir entuber ce fils de proctologue (sans déconner, ça ne s’invente pas). Pas Fillon, trop intègre. Juppé ? Non, solidarité entre délinquants ! Un gars comme Alain, qui a connu la condamnation et l’exil ne pourrait pas être aussi peu magnanime envers un type qui aurait pu être son compagnon de cellule. Wauquiez ? Un bon gars tout frais avec un Jésus sur la poitrine, qui se fouette au moindre péché et qui prie tous les matins la Vierge du Puy ? vous blasphémez. Non, je ne vois que les socialistes, et je dirais même plus, je ne vois que Hollande ! Vous croyez que Dominique Strauss Kahn se serait jeté sur Nafissatou si Laurent Fabius ne s’était pas démerdé pour que les américains la lui fourrent dans les pattes ? Je ne serais d’ailleurs pas étonné que la Diallo soit une vieille connaissance de la Gayet et que Julie ait fait ça pour favoriser son étalon… euh, son poulain, et détourner l’attention de Valérie, ils ont tous les vices, ces socialos.

D’ailleurs comment ça se fait qu’on en parle pile en ce moment, du coup de pouce de quelques petits millions d’euros de Copé à ses deux potes alors que tout le monde savait ? Non, franchement, je trouve les socialistes malhonnêtes, calculateurs, pervers et vraiment pas sympas.

Heureusement que tout le monde n’est pas aussi pourri et qu’il existe des personnes douces et sincères pour nous redonner confiance dans l’humanité. Oui, il y a au moins une personne qui a compris que la sympathie rapporte, c’est Francesca Pascale, la petite amie de l’ex cavaliere italiano. Cinquante balais de  moins que son Silvio d’amour mais les neuronnes bien en place entre les jambes. Comme elle sait que le vieux pervers a déjà des pensions alimentaires par dessus le slip, elle déclare gentiment qu’elle est prête à renoncer au magot s’il l’épouse car elle ne veut que… « la chaleur de ses bras ». C’est pas beau, un désintéressement pareil ? Prenez-en de la graine, vilains socialistes français !

Un mariage sans contrepartie, comme Copé et Fillon, en voilà une idée qu’elle est pas mal si elle est combinée avec un bon travail au corps. OK, le vieux débris est tout rénové de la façade à la cave, mais si cet enfoiré de sa race de 77 ans veut continuer à se farcir ses 27 à elle, la Francesca, il sait qu’il ne prend pas un trop gros risque financier et il reste quelques petites années à la future veuve pour lui faire cracher de quoi être pas trop raquée. Ca c’est de la stratégie qui force le respect, et qui ne sucite pas le mépris comme l’attitude inqualifiable du méchant Hollande qui crache son venin sur des innocents !

par Chraz

# [Les derniers articles de Chraz]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette