Bonne année, Hanlon !
Par Naqdimon Weil , le 9 janvier 2018

NAQDIMON fait son malin

Putain, 80% ! 80%, c’est pas rien, sur une population, faut bien le reconnaître. Tiens, vu que d’après les derniers chiffres du recensement de 2015, nous serions 66 990 826 de Français et de résidents sur le territoire national, comme ça, à la louche, ça vous donne 53 592 660.8, pour le 0.8 on se démerde avec un type plus petit, c’est le problème de la statistique. Et donc, nous avons 50 592 660 femmes et hommes de France qui croient au moins à une théorie du complot ! Putain, ça en fait un paquet de gogos, ça ne m’étonne plus qu’Hanouna ait autant de succès ! De l’assassinat de Kennedy par la CIA au danger des vaccins, en passant par le Sida, arme de la CIA, et Daesh, marionnette de la CIA – ils sont super efficaces, ces mecs-là, même s’ils ne sont pas foutus de planquer trois bombinettes moisies au fin fond du désert irakien pour faire croire au gros mensonge des Armes de Destruction Massive de Bush… -, il y a plus de 50 millions de vos voisins et de vos copines de sport qui pensent qu’on vit dans un vaste complot. Sans en avoir la moindre preuve. Et c’est là que ça me vrille le neurone à logique.

Putain de merde, au pays de Descartes, au pays des Lumières, au pays de Pasteur et de la pensée rationnelle, qu’on arrive à croire à des conneries non pas parce qu’il y a des preuves, mais parce que, justement, il n’y en a pas, ce qui est bien la preuve du complot, ça, ça me transperce une seconde fois le fondement. Car des complots, ne nous leurrons pas, il y en a. Plein. Des tas. Suffit de lire les journaux. Depuis les petits arrangements entre amis des multinationales sur les émissions de gaz à effet de serre au bidonnage institutionnalisé des logiciels de gestion du diésel, en passant par les appels d’offre bidonnés entre boites du CAC 40 pour pomper toujours plus de fric à cette bonne vache des Fonds Publics, pas de soucis, il y a de quoi hurler au scandale. Vous en voulez d’autres, des complots ? Pour un pays libre et démocratique, défenseur des droits humains et tout et tout, vendre des armes à Y, car vous savez qu’elles seront revendues dans la demi-heure à W, qui est sous embargo international, en tournant pudiquement la tête, en voilà un beau de complot, avec des morts, mais ça, on s’en branle, c’est pas la CIA ou la MOSSAD – et quand c’est effectivement la CIA ou le MOSSAD, on s’en branle quand même, pas assez mystérieux – alors, c’est moins sexy. Organiser le transfert des immigrés clandestins vers un pays d’accueil hors Schengen, en feignant de croire qu’ils vont y être bien reçus mais en sachant pertinemment qu’ils seront expulsés vers leur pays d’origine, avec tortures en prime. En voilà, de beaux complots, pas durs à trouver.

Mais ils ne valent pas les autres, ceux qu’on subodore, ceux dont on n’a pas la moindre preuve, mais qui sont tellement plus marrants. Le Printemps arabe ? Un complot des services occidentaux – et de BHL, bien sûr – car, comme vous le dit votre beau-frère qui connait parfaitement le monde arabo-musulman pour être allé deux fois au Club Med à Agadir, « les Arabes préfèrent la dictature ». Les vaccins ? Un crime contre l’humanité, c’est certain, même le Professeur Grognon, le dit, oui, oui, le même qui explique l’avortement, c’est le mal et qu’on ne vit pas plus de 6 mois après une greffe d’organe, il s’y connait, on lui a implanté un cerveau de pintade ! Les tours du WTC ? Mais, hé, connard, l’acier se vaporise à 1749° C, fond à 1482° C et le kérosène ne brûle qu’à 550° C max, ha, t’es bien baisé, comment ça, il suffit que l’acier soit soumis à une chaleur de 500° C pendant assez longtemps pour qu’il perde ses capacités et commence à se tordre sous le poids du béton, mais, heuuu, oui, mais bon, t’as vu le dernier Star Wars ? Sérieux, il y a 50 millions de con… de personnes capables d’avaler des âneries pareilles, ou même une seule d’entre elles, sans se poser de questions ou s’en posant de tellement stupides que ça devient terrifiant ? Si c’est effectivement le cas, je trouve ça nettement plus flippant que n’importe quel complot !

– Au fait, allez-vous me dire, tout ça est bel et bon, tu rages contre les complotistes  – que tu mélanges sciemment en un grand tas informe, alors que tu sais que c’est nettement plus compliqué que ça -, tu protestes, tu râles, mais tu souhaites « Bonne année » à Hanlon, en titre. C’est qui, ce mec ?
– Hanlon ? C’est l’inventeur du rasoir d’Hanlon, un outil d’analyse intellectuel
– Et qui dit quoi ?
– Et qui dit : « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer »

par Naqdimon Weil

Naqdimon by Ranson

# [Les derniers articles de Naqdimon Weil]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette