Bonnet rouge et couvre chef
Par Coq des Bruyères , le 5 novembre 2013

Alors Jean-Patrick DOUILLON, maintenant qu’on a fait ça, on dit quoi ?

Ou : « De l’inutilité de changer le monde tel qu’il est pour le laisser tel qu’il sera ! »


A l’heure où, les vacances de la Toussaint se terminent et où les cimetières embellis de neufs chrysanthèmes se vident car un cimetière après la Toussaint c’est comme une vieille qui s’épile le maillot : C’est moins déprimant mais ça ne donne pas envie d’y rester… Intéressons- nous à cette poussée de fièvre des Bretons qui leur a fait monter le thermomètre dans le rouge jusqu’au bonnet !

Oui, intéressons nous à ces patrons, ces ouvriers, ces licencieurs, ces licenciés, ces pollueurs, ces écolos, ces paysans, ces citadins, ces gauchos, ces fachos qui, en se réunissant dans les rues ont inventé un nouveau concept de protestation digne de la Bretagne : La Manifestation Plateau de Fruit de Mer !

Il y avait de tout : Des régionalistes qui ont ravivé la flamme identitaire au point que la ville de Vichy s’est dite prête à collaborer. Des Nationalistes du Front National qui, pour ressembler au coq Gaulois s’étaient mis en plus du bonnet rouge sur la tête une plume dans le cul. Dominique Strauss Khan qui, bien sûr, n’a pas de bonnet rouge sur la tête mais qui a quand même un menhir dans le slip. Des briseurs d’Ecotaxe qui ont inspiré nos amis Belges qui en voulant à leur tour détruire des portiques à Bruxelles ont blessé gravement les enfants qui jouaient à la balançoire dessus et même… Natacha Polony… Qui a demandé le statut de réfugié politique pour s’éloigner du microcosme médiatique Parisien, qui lui a tant reproché son Tweet humoristique en se disant que, si le pays était déboussolé au point de voir Natacha Polony se mettre à faire de l’humour, on risquait de voir prochainement Eric Zemmour défiler à la Gay Pride pour faire signer la pétition des 343 trous du cul pour la non pénalisation des clients de proctologues !

Il y avait de tout dans cette Manif et, en un Week-End, le bonnet rouge est devenu aussi tendance pour affirmer son appartenance au club des « Pas content » que le bonnet d’âne semble nécessaire pour affirmer son appartenance au gouvernement. Du coup, même nos commentateurs qui adorent pourtant patauger dans la boue mais à condition de connaître a qui appartiennent les bottes pour pouvoir les cirer après, ne savaient plus quoi savoir ! Et s’il n’y avait qu’eux.

Le plus drôle dans tout ça, c’est d’imaginer la tête de tous ces chevaliers de l’apocalypse barbare, ces croisés de l’invasion musulmane, ces sombres cavaliers du complot islamique qui nous prédisent depuis des années l’embrasement de la France par les hordes Sarrasines d’égorgeurs de moutons basanés et barbus en djellabas et qui voient finalement débarquer, pour mettre a bas la République, des demi-rouquins au cul bien bénis par le sel de Guérande avec bonnet rouge et marinière qui n’ont jamais égorgé que des huîtres et qui, plutôt que de violer nos femmes, préfèrent sucer des bigorneaux !

A la place des banlieues, c’est la Bretagne qui enflamme la France. C’est d’autant plus étonnant qu’il est plus facile de foutre le feu à une voiture sous un réverbère que de faire brûler du varech sous le crachin !

 

par Jean-Patrick Douillon

 

# [Les derniers articles de Coq des Bruyères]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette