C’est pas le FN, le diable ! C’est l’UMPS
Par Ze Fred , le 24 septembre 2013

 

La crotte-nique à Ze FRED, l’apolitique incorrect

 

Les médias nous endorment ! Il serait temps de dire au FN que ce n’est pas la peine qu’il cherche à prendre le pouvoir, puisque ses « idées » y sont déjà !  En 2007, Sarkozy avait siphonné les voix du Front National, en reprenant tous ses thèmes. Maintenant, la gauche est là, elle n’a pas dé-siphonné ! Bien au contraire ! Vu qu’elle représente le camp des gentils, elle peut, sans que ça fasse de bruit, continuer une politique facho et raciste, en clair, nauséabonde.

Quand la droite gouvernait, les électeurs de gauche manifestaient contre les discriminations. Maintenant que Flamby 1er gouverne, les rues sont désertes. On accorde aux crapules qui nous gouvernent, depuis le 6 mai 2012, toutes les circonstances atténuantes, vu qu’elles sont cools ! Et pourtant, RESF (réseau éducation sans frontières) a toujours du boulot, camps de rétention et charters font toujours dans « l’humanitaire », la chasse aux Manouches est toujours aussi virulente. On en arrive à foutre leurs caravanes à la fourrière, sans les reloger !

Les jeunes sont toujours contrôlés 10 fois par jours, dans les cités, par les mêmes flics. Beaucoup de bronzés ont beau avoir des CV en béton, on ne les embauche pas. Si la préférence nationale existe officiellement dans la fonction publique, elle est officieuse et bien réelle dans le cerveau de beaucoup de dirigeants et agents de Pôle-Emploi, de chefs d’entreprise, etc…Par contre, les boîtes d’intérim qui proposent des boulots de merde, se gardent bien d’être racistes, sinon, elles n’embaucheraient personne…Et puis, pour montrer une pseudo fermeté, le pouvoir expulse des immigrés et en laisse venir d’autres qui serviront de chair à patrons, qui se feront saigner par les marchands de sommeil et qui seront virés à leur tour, à quelques semaines d’échéances électorales…

Sur le plan local, c’est pas mal non plus ! Un jour, notre préfet (proche du ministre de l’intérieur actuel) a ordonné à notre mairie (de gauche) de rouvrir un immeuble insalubre et plein d’amiante, pour accueillir 150 Kosovars, sans-papiers. Notre conseiller général (socialiste) a eu le bon goût de nous balancer :  « Laissons cette barre tomber en ruine , ils finiront bien par partir ailleurs…».Vous voyez ! Pas besoin de voter FN ! Nos Peaux d’Soç’se chargent du « nettoyage » ! C’est partout comme ça, dans l’hexagone. Mais, revenons au national. Ce faux-cul de Valls n’a aucune pudeur, aucune dignité. Avec une Kipa sur la tête, il ose dire, au nom de la laïcité, que le foulard est un danger ! Il nous dit qu’il faut, de toute nos forces, combattre l’extrême droite, alors que c’est Mitterrand qui a construit Le Pen, dans les années 80 et le PS qui s’est servi du FN pour battre la droite, à chaque législative !

Pendant qu’on fait de l’antifascisme de salon, on laisse les imams s’occuper des cités banlieusardes, on médiatise le tout et au bout du compte, le populo bien de chez nous voit en chaque Arabe, un islamiste en puissance. Quand il était candidat, Flamby avait promis d’accorder aux immigrés, le droit de vote aux élections locales. Une fois au pouvoir, évidemment, on oublie la promesse. Alors, les cocus des banlieues, ça « BOUM ! » ?

A gauche comme à droite, on nous fait le coup de la diversité, en nous mettant des Blacks, des Bougnoules et des Niakoués de service, au gouvernement ! Mais, rassurez-vous, ils n’ont aucun ministère clé. On peut me rétorquer que Tobira est tout de même à la justice ! Ben ouais, mais quand on veut renforcer un Etat policier, il est indispensable de ridiculiser la justice, en foutant, comme garde des sceaux, une véritable potiche, de préférence une beurette ou une noire censée ne rien connaître aux dossiers ! Oui mais voilà, la mère Tobira, intelligente et cultivée, a pris son boulot à cœur et veut redonner sa noblesse au mot « justice ». Du coup, à Solférino et à l’Elysée, ils sont bien emmerdés ! Pour eux, le droit, ça sert juste à faire de la politique, pas à défendre le paria. Dans la bouche de notre 1er flic de France, toute mesure progressiste, en matière de justice, est synonyme de laxisme…Oui mais voilà, en fin de compte, les électeurs finissent toujours par préférer l’original à la copie. Le 21 avril 2002 nous l’a bien montré. Le prochain coup, si elle n’arrive pas à être présidente, la Marine sera 1er ministre. Léo Ferré, en 71, l’avait prédit : « La gauche, c’est la salle d’attente pour le fascisme. »…

En vrac

-Dès qu’on parle d’évasion fiscale, on évoque Depardieu. C’est tellement facile ! Pendant ce temps, on ne parle pas des élus de la république, des industriels et autres mafieux qui foutent leur fric ailleurs. Le petit Torreton aura beau aboyer contre Obélix, il ne sera qu’un petit fonctionnaire du Théâââtre et un pâle figurant du cinoche. On peut penser ce qu’on veut du grand Gégé mais on se garde bien de dire qu’il lui arrive de jouer gratuitement, pour faire connaître des cinéastes sans budget. Par contre, j’aimerais bien l’engueuler pour avoir ciré les pompes à Poutine…

-Dans la série « Tirons sur l’ambulance ! », nos comics sans humour et sans talent de la station radiophonique Inter-Val, ainsi qu’une animatrice BCBG, bien pensante, nommée Pascale Clark , se sont défoulés sur Jean Roucas, chansonnier que tout le monde avait oublié. Pauvre Jeannot, si t’avais choisi les Verts ou le PS, au lieu du FN, tous ces faux-derche t’aurais trouvé du talent ! Peut-être auraient-ils clamé que ton Bébette Show était plus fin que les Guignols ! Mais, dis-moi, tenterais-tu de faire dans la subversion ?

L’auriez-vous su ?

On sait, maintenant, grâce à l’historien Gontran de Fourtout, pourquoi Victor Hugo s’est opposé à ce qu’on mette ses poèmes en musique. Tout d’abord, il faut dire que Victor fut un génial visionnaire et un ardent défenseur des Etats-Unis d’Europe où Le Peuple d’Europe serait entièrement souverain. Conservateurs et progressistes Français le prirent pour un cinglé. La preuve : 60 ans plus tard, ils étaient tous d’accord, sauf Jaurès, pour envoyer les citoyens de France, à Verdun, au casse-pipe contre les Teutons.

Mais revenons à la poésie et à la musique. Pour ses 79 ans, les républicains de gauche avaient organisé une grande fête populaire. Ils avaient invité d’illustres artistes engagés tels que Roger-Gérard Plamandon arrière arrière grand-père paternel de Luc Plamandon et Juan-Alvaro Méro, arrière arrière grand-oncle du chanteur Cali (portant le même nom famille que son ancêtre). Tous deux s’étaient amusés à mettre en musique, des poèmes lyriques de Victor. Ca ressemblait à du sous-Offenbach. C’est un peu comme si, aujourd’hui, Richard Cocciante s’était amusé à poser de notes de musique sur le Canto General de Pablo Neruda.

Quand le concert eut lieu, Hugo n’en crut pas ses oreilles. Avant la fin du 3ème morceaux, il se leva et alla pisser sur le pupitre du chef d’orchestre, en gueulant : « J’encule les artistes engagés ! J’interdis, dorénavant, quiconque de foutre de la musique sur mes vers ! ». Puis, avant de partir, il dit à un journaliste qui se trouvait là : « Non mais ils sont tarés ! Vous allez voir qu’il se trouvera des débiles, en 2000, pour enrober Notre-Dame de Paris, de flatulences sonores ! ». Puis, il s’en alla. S’il avait pu vivre 70 ans de plus, il y a gros à parier qu’il serait allé serrer la pogne de Brassens, après avoir écouté Gastibelza…

La liste « Europe fainéante, Europe vivante », pour les prochaines européennes, lancée par le FLOP (Front de libération des oisifs prolétariens), cherche toujours des candidats ! Si vous voulez en savoir plus sur cette campagne, allez sur Chiassebook

Pour en savoir plus sur le FLOP : www.ruralpetzouille.fr

Pour que la Palestine soit reconnue officiellement comme Etat, à l’ONU, on peut signer la pétition

par Ze Fred

# [Les derniers articles de Ze Fred]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette