Concours Lépine
Par Thierry Rocher

Thierry ROCHER renvoie la censure

Retour sur le fameux week-end du 7 mai 2017 avec un vainqueur qui a éclipsé un autre vainqueur.

Eh oui, ce fameux week-end du 7 mai, tout le monde vivait dans l’impatience du résultat. Il y avait un favori mais il fallait attendre le moment fatidique pour être sûr. Et finalement, c’est bien Alexandre Defromant qui a gagné le 116ème concours Lépine. Le célèbre concours Lépine qui fait rêver…Lépine…eh oui Madame, il y en plusieurs ..

Les inventions primées cette année ont une résonance dans l’actualité. Le 1er Prix est décerné à  la balise de localisation et signalisation aux secours. Cette balise très utile aux socialistes qui ont besoin de savoir s’ils avancent ou s’ils reculent ..sinon …comment veux-tu …Cette balise peut aussi servir à Macron pour situer les hommes de droite en perdition ou de gauche qui ont besoin de secours pour être recyclés. Le Grand Prix du Concours Lépine a été, lui, remis à l’inventeur de la caravane extensible x 3 habitable et meublée; une caravane qui pourrait s’appeler « En marche » et être offerte également à des socialistes qui ont besoin de longues vacances.

Petite parenthèse pour signaler un incident, cette année, à la Foire de Paris. En effet, le Concours Lépine a censuré les sextoys bretons, la start up brestoise B. Sensory qui produit des sextoys connectés à un catalogue de lectures érotiques, éjectée ! Des sextoys bretons, je savais pas que ça existait. Ca doit être bien. C’est pur beurre, il parait que ça rentre tout seul..

Mais, en regardant de plus près les inventions, il y a d’autres idées à prendre pour Macron, s’il veut faire plaisir à ses amis. Pour un de ses admirateurs, Jean-Louis Borloo, j’ai trouvé un cadeau pas cher et sympa, un bec verseur fixé au goulot de la bouteille qui permet de remplir deux verres à la fois. PHOTO Et en parlant de réceptions avec Borloo , également le « toast’ap » nouveau four de l’apéro, appareil de cuisson sans fil. C’est quand même 80 toasts à l’heure. C’est important l’apéro, c’est le Moment où les grands programmes politiques s’élaborent. En parlant de vin, c’est en 2016 qu’on a eu le plus jeune inventeur primé, Clément Auria 13ans, pour son robot viticole qui procède à la plantation et à l’arrachage des plants de vignes. A 13 ans, penser à planter de la vigne, il y a qu’en France qu’on voit ça.

Et vu le rajeunissement du personnel politique, une invention très intéressante en 2017, ça s’appelle Bbunick, c’est la nouvelle sucette pour bébé, la 1ère sucette véritablement orthodontique de Louis-Marie Desserre. Cette sucette peut être utile à l’entourage du Président , et puis avec tous les courtisans, en parlant de sucer …enfin bon !

Alors, depuis 1901, le Concours Lépine a récompensé des trouvailles qui sont notre quotidien. En regardant de plus près tous les palmarès, j’ai remarqué  que les femmes et Lépine, c’est une longue histoire, même si, tout le monde le sait, l’invention, les femmes, c’est pas leur truc,  seulement trois primées depuis l’an 2000.

Alors pour regarder de plus près la place des femmes pour Lépine, un tableau.   Quelques exemples: 1921: le fer à repasser à vapeur, 1922: la machine à laver le linge, 1923: l’aspirateur électrique. Ah on pensait au bonheur des femmes à cette époque-là. En 1931, le 1er Prix pour la moulinette presse-purée. Ensuite, il faut attendre 2000, pour l’armoire sèche-linge. même si en 1956, le 1er Prix concerne aussi bien les hommes que les femmes, à savoir la canne lumineuse pour aveugles (eh oui, il est important que les aveugles se reconnaissent entre eux) ou en 1970: le dispositif pour enlever les bas ou les chaussettes sans se baisser. Oui, je sais, ça fait rêver.

Alors, en cette période de renouveau, d’invention, jusqu’au plus haut sommet de l’état, il convient de l’être, au quotidien, à l’image d’un philosophe chinois célèbre, Qi Shi Tsu, qui rappelait à l’homme de la terre que je suis et que vous êtes aussi, mesdames, messieurs, car finalement, le retour à la terre nous concerne tous, Qi Shi Tsu qui me rappelait l’inventivité des paysans français du XXIème siècle qui savent qu’en cette période de vache maigre, ce n’est plus avec du lait qu’on fait son beurre. Alors, soyez imaginatifs à leur image, puisqu’aujourd’hui, pour faire du blé, les agriculteurs doivent planter du maïs. Mais bon, attention, l’imagination, c’est comme le sexe, c’est pas parce que ça prend plus de place que ça donne de meilleurs résultats.

A part ça, toujours disponibles sur la page Facebook Qi Shi Tsu, les deux tee-shirts (l’été arrive à grands pas) et le livre philosophique « Les pensées de Qi Shi Tsu » (avec des dessins de Jépida).

Par Thierry Rocher

Rocher by Peji

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

La une de Charlie