Conseils aux nouveaux candidats
Par Thierry Rocher , le 10 novembre 2015

Thierry ROCHER renvoie la censure

Les élections Régionales les 6 et 13 décembre prochain. Dans tous les partis, il y aura de nouveaux candidats, et l’expert que je suis, se devait de leur prodiguer quelques conseils avisés.

Tout d’abord, le look est important mais restez sobre. Un costume clair par temps clair, sombre la nuit. Cheveux soignés et fine moustache, surtout pour les hommes. Contrairement à certains coachs politiques, je dirais que votre apparence ne doit pas laisser paraître votre parti, même si, en voyant un candidat en short en cuir on pense à un membre du FN ou si des sandales tressées mains évoquent l’écolo, surtout en hiver.

Même si vous êtes parachuté dans un coin inconnu, dîtes que vous avez des racines dans la région. Mais attention de ne pas se tromper de patois, pas d’accent ch’ti en PACA par exemple.

C’est comme pour les spécialités régionales. Ce ne sera pas bien vu de parler des pastilles à Cambrai et des bêtises à Vichy. Et même si vous en croisez beaucoup pendant la campagne, sachez que la quiche est lorraine ; pour vous en souvenir, pensez à Morano. Tout comme le Brie est de Meaux ou les débris de partout.

Attention, les ploucs sont susceptibles …Idem pour les blagues salaces à éviter si vous allez en meeting à la Queue en Brie ou à Bourg la Reine.

En tout cas, les électeurs doivent sentir que vous êtes au-dessus des partis, quelle que soit votre taille. Globalement, les sympathisants de droite en ont marre de la gauche et les sympathisants de gauche…aussi.

Et n’oubliez pas qu’il faut séduire les jeunes sans effrayer les vieux. Donc, au dos de votre tee-shirt Maitre Gims pensez à mettre le portrait de Julien Lepers.

Ce qui est sûr, c’est qu’en matière politique, puisque vous débutez, évitez d’être imaginatif : rappelez-vous que vous faites de la politique, les électeurs ne comprendraient pas car ils ne sont pas habitués.

Affirmez aussi vos soutiens. Indiquez : soutenu par …(la figure emblématique de votre parti)…sauf  bien sûr si vous êtes socialiste. Dans ce cas, notez simplement : « Soutenu ».

Si vous voulez vous montrer à coté d’un sportif,  c’est une bonne idée, à condition que les électeurs le connaissent. Evitez les sportifs de votre famille même si vous avez un cousin, vice-champion olympique de curling ou un oncle entraineur de lutte gréco-romaine.

Alors, chers amis candidats, pour les Régionales de décembre, même si ce ne sera pas Noël pour tout le monde, rappelez-vous la pensée sous forme de question du célèbre philosophe chinois Qi Shi Tsu : « Langue de pute ou mauvaise langue pour réussir aujourd’hui il faut être bilingue. »

Par Thierry Rocher

Les 2 anesEnvie de commander livres et dvd avant qu’ils soient épuisés? Rendez-vous sur www.humouretchanson.fr

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette