D’amour et d’eau fraîche?

par | 25 Fév 2020

Thierry ROCHER renvoie la censure

Pour reprendre les grandes lignes de ma chronique dans la Revue de presse de Paris Première du 16 février, je voulais à nouveau me pencher sur les perspectives professionnelles de la jeunesse de France; une jeunesse dont je fais encore partie quoi qu’en disent les anciens qui ont le regard braqué sur le rétroviseur. 

Oui, la jeunesse n’a pas d’âge et si on parle souvent de sa facilité à vivre d’humour et d’eau fraîche, je garde l’espoir que pour bien vieillir le mot d’ordre soit le sexe et l’alcool. 

Alors innovation encore et toujours pour les métiers d’avenir!

Tout d’abord, pour ceux qui souhaitent une activité et qui ne sont pas obnubilés par l’argent, les services à la personne, les emplois pour les personnes âgées et pour ceux qui ont envie de gagner plus, les services sexuels. C’est l’avenir à condition d’être un peu manuel mais les branleurs peuvent aussi faire leur trou. Il a été question la semaine dernière des assistants sexuels. Mais beaucoup préfèrent participer plutôt qu’assister. 

Le service à la personne vivante mais aussi décédée avec de brillantes carrières possibles dans les pompes funèbres. En effet, jeunes de France, ne croyez pas ceux qui vous disent qu’avec l’espérance de vie qui augmente il y aurait moins de débouchés chez les croque-morts. La mort reste l’avenir de la vie et ça concerne les deux sexes: croque-monsieur ou croque-madame. 

Des nouveaux métiers. Le commerce lié à l’entomoculture…l’élevage des insectes comestibles, vous le savez. Cela pour ceux qui cherchent la petite bête et ne veulent plus des abattoirs pour tuer les animaux. D’ailleurs, pour les insectes, on les mange vivants, c’est moins cruel. 

L’esthétisme crée beaucoup d’emplois,  avec les barbiers, il faut entretenir tous les barbus qui sont de plus en plus nombreux, surtout chez les hommes, la coiffure puisque grâce à mes conseils, de plus en plus de chauves ont décidé de se laisser pousser les cheveux. 

Mais dans l’ esthétique, il n’y a pas que les métiers liés à la beauté puisque le tatouage est en vogue. (le tatouage ou l’art de rendre branché ce qui est ringard) Les femmes sont plus tatouées que les hommes mais il resterait encore plusieurs millions de nanas à tatouer… Alors, les gonzesses, on se dépêche, en particulier celles qui veulent se faire tatouer le portrait de Qi Shi Tsu sur les fesses. 

Bien sûr les emplois liés à l’écologie, avec cette notion dans le travail qu’il ne faut pas oublier: le bénévolat. Alors, quand on apprécie les valeurs du bénévolat lié à l’écologie, on peut proposer: trieurs de déchets dans les poubelles d’immeubles, ramasseur de mégots (parenthèse: à Paris, pour une cigarette jetée dans la rue, c’est une amende de 68 €, c’est cher, ça donne envie de se mettre à la pipe, là au moins on la jette pas, à moins de vouloir casser sa pipe!) ou encore bourreur de mou, pour les jeunes qui aiment la politique,  livreur de pizzas en pédalos, éolienne humaine, c’est à dire brasseurs de vent, ce qui existe déjà dans la pub ou la communication, ramasseurs de glands également appelés glandeurs.

N’oublions pas les jeunes en échec scolaire qui veulent gagner beaucoup rapidement, en évitant le trafic de drogue il y a bien sûr le sport ou même le foot. 

Voilà! C’est clair! Pour finir, un message du célèbre philosophe Qi Shi Tsu: « Alors avançons avec les jeunes mais il faut aussi savoir en sortir comme disait le père Preynat. 

EXPERT, nouveau spectacle, quelques dates: 27 février et 11 mars au Sentier des Halles à Paris, 13, 14 et 15 mars aux Grands Solistes à Etampes, 17 avril au Spotlight à Lille.

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques

Dessine-moi Mahomet

Cette chronique je l'ai déjà écrite. Pas une fois, pas dix fois peut-être cinquante fois. Elle parle d'assassinat, de terrorisme. Elle parle de croire ou de ne pas croire. Elle vante un peu la...

Les Viviant et les Morts

L’assassinat effroyable d’un professeur d’histoire, énième victime d’une guerre qui ne dit pas son nom et que nous ont déclarée les fanatiques islamistes, nous a de nouveau plongé dans la stupeur,...

Encore plus jamais

«Toujours et jamais, c'est aussi long l'un que l'autre» Elsa Triolet Et ça recommence, encore et encore, comme le chantait Cabrel. Un assassin islamiste massacre un prof d'histoire pour une...