De quoi rire ! Ou : De quoi rire ?
Par Coq des Bruyères , le 10 décembre 2013

Alors Jean-Patrick DOUILLON, maintenant qu’on a fait ça, on dit quoi ?

Ou : « De l’inutilité de changer le monde tel qu’il est pour le laisser tel qu’il sera ! »

A l’heure où Nelson Mandela arrive au paradis disons que, cette année, Dieu s’est fait un cadeau de Noël. C’est tout ? Ben oui, c’est tout ! Avec cette frénésie comique que j’accepte avec délectation et qui veut que chaque événement d’actualité soit sujet à plaisanterie il faut bien avouer que l’on se retrouve fort dépourvu quand la pudeur de l’émotion due aux êtres d’exception nous empêche de plaisanter sur la mort de Nelson Mandela tout en se disant que l’on se rattrapera pour la mort de Nelson Montfort !

Et c’est vrai qu’il force l’admiration l’homme de Robben Island, apôtre du pardon, il a même réussi à réconcilier Hollande et Sarkozy qui voyageront dans le même avion pour aller lui rendre hommage ce qui ne nous arrange pas puisque du coup, on ne saura pas s’il faut prier pour l’âme de Madiba ou pour que l’avion se crashe ! En plus, ce week-end, c’était le téléthon et là encore, impossible de dire devant les images de tous ces handicapés montrés pendant 24h00 à la télévision, que décidément, les programmes ne changent pas beaucoup ! Des handicapés, toujours des handicapés… De toute façon, il n’y a plus de quoi rire. En ce moment tout va mieux : Hollande fait baisser le nombre de chômeurs et les bijoutiers font baisser le nombre de délinquants. Si ça continue Standars and Poors va remonter la note de la France et les Français vont remonter la note de François Hollande en le faisant repasser de triple gland à double flan !

Même l’équipe de France de foot semble de nouveau capable de porter nos espoirs nationaux puisque la chance nous sourit en nous plaçant dans le groupe de la Suisse, du Honduras et de l’Equateur ! Trois paradis fiscaux… C’est plus une poule de coupe du monde c’est un voyage d’affaires organisé par les époux Balkany pour monsieur et madame Cahuzac ! En attendant, tous les commentateurs sportifs, après un bref coup d’œil à Internet pour vérifier que l’on dit bien Hondurien, Equatorien et Helvète pour faire bien, s’accordent à dire que c’est un groupe à notre portée et qu’avec peut être juste quelques conseils de Dominique Strauss Khan, qui a l’habitude de sortir des poules faciles, on devrait avoir des footballeurs Français qui n’ont pas peur de descendre du bus pour jouer, ce qui n’arrange pas les affaires de ceux qui, comme moi, aiment bien les descendre pour faire rire ! Il n’y a plus de quoi rire je vous dis !

Et pour couronner le tout, c’est la guerre en Centrafrique, et nos valeureux soldats des droits de l’homme sont allés aider les soldats Africains a désorganiser le chaos pour ramener à la raison les excités de tous ordres en attendant que demain des soldats Africains viennent nous aider à mater les bonnets rouges à Carhaix ! Et s’il n’y avait qu’à Carhaix, on en aurait rien à … Bon d’accord, celle là je ne la fais pas… Mais il y a pire : Alors que nos troupes partent chasser les bandes rivales armées incontrôlables, deux gendarmeries sont attaquées au lance-rockets en Corse… Ah ben voilà… Là, il y a de quoi rire !

par Jean-Patrick Douillon

 

# [Les derniers articles de Coq des Bruyères]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette