Si la dictature était l’avenir de l’homme?
Par Thierry Rocher , le 25 octobre 2016

Thierry ROCHER renvoie la censure

Rocher by Peji

En préparant ma chronique de la Revue de presse de Paris Première, j’ai réfléchi aux qualités pour faire un bon dictateur. Je ne sais pas si c’est à force de voir s’agiter le pantin de Béziers ou d’attendre que la justice frappe vraiment au portefeuille du FN pour ses malversations financières, mais j’ai voulu retrouver les traces de ceux qui ont réussi des ce domaine. Alors une question me turlupine, et me turlupine bien profond: Pourquoi des hommes et des femmes ont besoin de soumission et de domination en dehors du terrain sexuel? Les réponses toutes faites ont toujours rassuré ceux qui n’osaient pas affronter les vraies questions. Ce n’est pas nouveau mais c’est toujours intriguant de savoir que l’éducation généralisée n’arrive pas à effacer de vieux clichés et en créer même de nouveaux et de pires.
«Oui, hein fürher, j’ai besoin que tu me guides et décides pour moi. J’ai besoin d’un homme providentiel qui pense pour moi et qui sait ce qui est bon ou mauvais pour mon existence.»

La dictature islamiste est la plus visible aujourd’hui. Elle est capable d’embrigader  des cons, jeunes ou moins jeunes qui ont besoin d’idéal avec un maximum de boucs-émissaires pour faire prendre la sauce. Et plus c’est gros, plus ça passe, comme aurait dit DSK. Prenez le coup des 72 vierges qui attendent le djihadiste après la mort. C’est pas beau ça? Le djihadiste de base qui a du mal à séduire une nana normale, 72 d’un coup, t’imagines? Dans la vraie vie, combien ça lui coûterait au givré du turban? Une fortune! Le dictateur peut tout se permettre mais avec de la religion pour enrober le tout, c’est le top. Une puissance divine te crée une plus-value qui n’est pas quantifiable. C’est énorme.
La dictature serait donc l’avenir de l’homme à moins que l’homme se mette à penser. Mais bon, comme pourrait le dire le célèbre philosophe chinois Qi Shi Tsu: « Croire ou ne pas croire, qu’est-ce qui est le plus pratique quand on n’est pas pratiquant? »

Les rendez-vous de la semaine: « Thierry Rocher renvoie la censure «  spectacle solo à Marseille, mercredi 26 octobre à 20h30, café-théâtre « Le Tétard » (rue Ferrari) réservations: 06 21 09 87 70 ou sur billetreduc.com, jeudi 27 octobre, spectacle avec Jean-Patrick Douillon, à Aix-en-Provence, « La Fontaine d’Argent », et le vendredi 28, toujours avec Jean-Patrick Douillon à Dufort (réservations: 06 17 01 35 99)

Par Thierry Rocher

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette