Fin de Round
Par Naqdimon Weil

NAQDIMON fait son malin

Parmi les choses qui me collent régulièrement les abeilles, il y a l’affirmation pseudo-scientifique péremptoire, alors que l’état de l’art ne va pas, mais alors pas du tout, dans le même sens. Quand un quelconque se met à bramer ses certitudes comme étant des vérités révélées, ce n’est pas dur, j’ai envie de le terminer à grands coups de pelle. Et ce n’est pas parce que le beau-frère du cousin de la voisine de la concierge de l’homme qui a vu l’ours le dit que pour autant ça prend un caractère de véracité évangélique. Même si le quelconque en question s’appelle Greenpeace ou Nicolas Hulot…

Ca y est, tu me vois venir ? Ben oui, quitte à te fâcher, lectrice amoureuse des petits oiseaux et toi, lecteur à la fibre écologiste, le grand ramdam autour du méchant glyphosate, c’est rien que du cirque médiatique avec trompette et flonflons. « Comme tu y vas ! L’OMS dit bien que ce sale produit chimique est cancérigène ! ». Ben non. D’abord, ce n’est pas l’OMS, c’est le CIRC, une agence de l’OMS qui s’occupe de classer les produits qui sont ou ne sont pas cancérogènes, et surtout, la molécule en question est dans le groupe 2A du classement, celui des cancérogènes « probables ». Probable, comme dans « peut-être mais pas sûr ». Avec les bons vieux UVa et UVb qui te tombent sur la gueule depuis le soleil, le mafé chaud, la viande rouge et les boissons à plus de 65°.

« Waaaah, l’autre, comment il s’oppose tous seul au CIRC, à Greenpeace et au bon sens populaire ! ». Tout seul ? Non, pas vraiment. Parce que cet argument de la cancérogénicité du glyphosate, les agences de protection de l’environnement, l’US EPA (Agence de Protection Environnementale des États-Unis, le BfR teuton (Institut fédéral allemand d’évaluation des risques), l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments), l’HCPMRA des bucherons (Agence de Réglementation de la Lutte Antiparasitaire de Santé Canada), et le NZ EPA  des All Blacks (Autorité de Protection Environnementale de Nouvelle Zélande) disent que non, c’est pas vraiment le cas. Amusant, non ?

« Tous des vendus ! », vas-tu me répondre, plein d’inventivité. Non, mais admettons, je suis du genre sympa. Sais-tu que l’OMS et la FAO disaient la même chose en 2016 ? Oui, oui, l’OMS, met une claque sur le beignet du CIRC, son organisme. Parce que le boulot de ce dernier, c’est de lister les produits naturels et chimiques qui peuvent donner le cancer, pas de voir la réalité des chiffres de la maladie. Un peu comme un mec qui ferait la liste de tout ce qui peut causer un accident, comme la voiture. Ou la peau de banane. Y a quand même vachement moins de morts avec la peau de banane, mais elle serait tout de même sur la liste. Marrant, non ?

« Alors, tout va bien, on peut boire du glyphosate à la louche et enrichir Monsanto, les méchants assassins, comme ça ? » D’abord, pour une raison que seule la connerie ambiante me paraît expliquer, Monsanto n’est pas le plus gros fournisseur de glyphosate au monde, même si le Round Up, son produit, est le plus connu. Et surtout, non, ne va pas boire du glyphosate au goulot, tu pourrais, potentiellement avoir des problèmes. Mais il existe un truc super, c’est la DJA, la dose journalière admissible, que tu l’ingères ou que tu le manipules, c’est vachement malin. C’est la quantité qui pourrait poser problème. « Ah, tu vois, plus y en, plus c’est dangereux ! ». Oui. Mais non. 15 moustiques, c’est beaucoup, c’est risqué mais c’est quand même vachement moins dangereux qu’un seul pit-bull qui en veut à tes parties nobles. Tu en veux du cancérogène, du vrai ? La clope. Le pinard. Le sel. Tiens, ce n’est pas interdit, tout ça. Et pourtant, les études démontrent bien leur cancérogénicité, à ces produits-là.

Alors, avant de te mettre à avoir peur que le méchant Round Up ne vienne la nuit lire les études moisies et approximatives pour rendre folles tes petites cellules jusqu’à ce qu’elles soient cancéreuses, offre toi un tour sur les sites des sceptiques et des amateurs de science exacte, ça te débouchera les chakras.

Chronique très inspirée de la page : http://www.bunkerd.fr/greenpeace-manipule/ et des articles de la Théière Cosmique http://theierecosmique.com/ sur le sujet.

par Naqdimon Weil

Naqdimon by Ranson

# [Les derniers articles de Naqdimon Weil]

La une de Charlie