Halloween go home!
Par Naqdimon Weil

Camarade NAQDIMON

Naqdimon by RansonNe laissons pas nos enfants sous les crocs sanguinolents de l’Oncle Sam!

Ne sont-ils pas mignons, ces petits enfants vêtus en goule, en vampire, en sorcière ou en monstre de Frankenstein? N’allons-nous pas nous laisser emporter par notre naturelle tendresse envers les futurs leaders de la classe ouvrière, venus quémander en souriant quelques douces sucreries?

Non! Certainement pas! Car sous le fard de la fête enfantine se cache l’hydre immonde de la main invisible du marché dans le visage de la Révolution prolétarienne! Oui, sous couvert d’un joyeux monôme permettant aux enfants d’obtenir bonbons et douceurs se trouve le rictus atroce du capitalisme rampant. Car, c’est lui qui se faufile dans les sachets de friandises multicolores bourrés d’OGM par Monsanto et compagnie, afin de faire tomber les enfants du peuple dans les affres de l’obésité nord-américaine. Oui, pour vendre leurs gélatineux poison venant de l’agriculture industrielle la plus vile surabondamment arrosée d’intrants chimiques et de la production de BigPharma, les Étasuniens sont prêt à tout, même à travestir notre jeunesse selon les codes d’un imaginaire très éloigné de la pensée supérieure de Karl Marx.

Alors que dans notre jeunesse, nous pouvions voir de belles histoires animées, pleines de courage et d’humour léger, venant de Tchécoslovaquie ou de Pologne, pays où la télévision socialiste savait parler aux enfants, depuis un certain temps, les petits Français sont victimes d’une vaste tentative capitalistique de décervelage général! À la place des gentils éléphants trompettistes et des renards subtils, nos petits écrans ont été envahis par de rutilants guerriers au faciès yankee et aux motivations impérialistes. Et, cerise amère sur ce bourratif gâteau industriel, voici que les enfants de la Raison et du Matérialisme Dialectique célèbrent cette fête honteuse, aux relents mortifères!

Et que les Bronneriens et autres dénonceurs de théorie du complot ravalent ici leur morgue réactionnaire et bourgeoise, c’est bien d’un complot qu’il s’agit, une infâme manœuvre sournoise destinée à établir la toute-puissance de l’Empire sur le monde! Pour ma part, je ne suis pas un mouton, je ne me laisserai jamais éblouir par les clinquantes ampoules d’Hollywood que l’on veut nous faire prendre pour des étoiles. Tout ceci est pensé, réfléchi, manipulé. Non, l’abominable fête des revenants n’est pas simplement la reprise d’une tradition celtique américanisée, c’est une arme offensive contre l’athéisme socialiste. D’ailleurs, la preuve en est que, parmi les odieux manipulateurs de la jeunesse, le premier à mettre en scène de façon marquante cette macabre farce d’Halloween a été Steven Spielberg, le sioniste barbu aux ordres de Reagan, dans sa bluette « E.T. » destinée à faire accepter le mode de vie nord-américain à tous ceux qui résistaient encore à l’envahisseur à la bannière étoilée!

Au nom de la santé corporelle et dentaire, de la lutte contre l’obésité et surtout, au nom de l’indépendance culturelle de la France, camarades, je vous le dis tout net, abolissons Halloween!

Jeudi 12, à la salle polyvalente Pierre Juquin de Saint-Pourçain-sur-Sioule, un très beau spectacle de danse aztèque par la troupe des Joyeux Ripatons Socialistes, au profit du collectif « Contre ». Venez nombreux.

par Mr Naqdimon

# [Les derniers articles de Naqdimon Weil]

La une de Charlie