La chute du « french lover »
Par Thierry Rocher , le 14 juin 2016

Thierry ROCHER renvoie la censure

L’heure est grave. Comme pourrait le dire le philosophe de la Revue de Presse… Michel Guidoni :
« Tout fout le camp ! »
Mais oui, rendez-vous compte. Ce qui fait, en France, notre fierté depuis toujours, après les vins et les fromages, c’est à dire le French lover, le French lover vient d’en prendre un coup, puisqu’un récent sondage nous dit que l’amant français n’a plus la côte, obtient péniblement un 11/20 et se retrouve en bas de classement européen.
Alors, comment en est-on arrivé là ?
J’ai regardé de près les résultats du sondage réalisé par AshleyMadison.com, et ce n’est pas réjouissant. Les Français obtiennent un 7/20 dans la catégorie « caresses », pas terrible! Ça va mieux pour la catégorie « endurance »: 13/20. Là où le Français est très fort , c’est pour le côté théorique, avec un 16/20 pour le fait de connaître l’existence du point G. Mais, par contre, pour le trouver, c’est une autre histoire. Bonne note également pour l’amant français qui rattrape un peu ses défaillances avec son humour et un 14/20. Le Français fait rire, c’est déjà ça!
Et à l’arrivée, on voit que l’amant à la première place est espagnol et le deuxième allemand. Alors, me direz-vous, comment redresser la barre? D’autant qu’au sommet de l’état, on a des exemples à suivre, avec un premier ministre d’origine espagnole et un président inébranlable.
Redressons la barre. Pour être un bon amant, il faut retrouver les ingrédients de l’amour, avant tout être à l’écoute et regarder dans le même sens que l’autre, et je ne dis pas ça que pour les amateurs de levrette.
Dans ce cas, comme me le disait encore tout à l’heure Josiane la maquilleuse: « on tient le bon bout ».
On ne peut quand même pas être moins bons que les Espagnols et les Allemands même si je comprends celles qui raffolent des accessoires de jeux comme les castagnettes et les saucisses.
Dans le sondage, on n’est pas bon non plus pour le french kiss, c’est un comble! Les Français ne sont peut-être pas performant dans les langues, mais pour embrasser, lâchez-vous, personne ne se rendra compte de votre accent. Reproche fait aussi au Français: il n’est pas assez romantique. Faîtes un effort. On ne doit pas dire: « Putain, à poil ! » mais plutôt: « Putain, pas d’poil ? ».
Dans cette enquête, j’ai relevé une grosse lacune: pas de note pour la taille de l’engin qui aurait pu nous faire gagner des points car comme le monde entier le sait, le Français possède des attributs supérieurs à la moyenne mondiale, même les Français blancs. Il n’y a pas vraiment d’explication scientifique, c’est comme ça, tout comme en France, une région que je connais bien réunit les plus beaux membres de l’hexagone. Mais oui, il n’y a pas que dans les partis que les membres s’épanouissent !
Un tableau, chers lecteurs, est là pour montrer clairement les données scientifiques du comportement de l’homme de 35 ans dans 5 pays d’Europe et la même chose avec les régions françaises
Alors, mes amis, tout n’est pas perdu. Nous pouvons retrouver la première place. Allons de l’avant car comme on dit à la Gay Pride, le plus dur est derrière nous.
Donc, avant l’été et les vacances insouciantes, écoutons la sagesse et la poésie du célèbre philosophe chinois Qi Shi Tsu qui disait: « C’est en tournant sept fois sa langue dans la bouche de sa partenaire que les mots d’amour sont les plus beaux! »

Par Thierry Rocher

Les prochains rendez-vous sur la page Facebook, Thierry Rocher Officiel

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette