La laïcité à l’école
Par Jépé de la Vega

Jépé de la VEGA signe à la pointe du stylo

Alors comme ça… Pour lutter contre les djihadistes, la trouvaille, c’est de promouvoir la laïcité à l’école ? Je suis sûr que, devant la violence implacable de la riposte, l’Etat Islamique va immédiatement introduire les cours de couture, de repassage et de patinage artistique dans ses camps d’entrainement ! Et c’est aux profs que va échoir la lourde tache d’enseigner aux enfants l’absence de Paradis paradisiaque, d’arrière monde feutré ou d’Eden serein au delà du cancer généralisé précoce qui les attend après l’évolution des allergies chroniques qu’ils développent grâce à la pollution qu’on leur distille dans les narines… Et ben va falloir qu’ils s’accrochent les hussards sous payés de la République…

On a déjà tellement de mal à leur faire croire, aux gosses, que la télé réalité, c’est pas la réalité et que Nabilla fait caca comme tout le monde… Chers petits mômes que l’on baigne dans un imaginaire idéalisé où le frigo se remplit tout seul, où l’on oublie sa misère, quand son équipe favorite gagne un match de foot, où les notes sont remplacées par des couleurs, la lecture par des images et où on peut rêver d’une banque qui prenne soin de ses clients… Qu’est ce que tu veux les priver du rêve ultime : Le Paradis !!! Déjà qu’au collège, c’est difficile de  leur donner le goût  de la musique, de la peinture, voire même du sport… Leur faire aimer la laïcité… Autant demander à une anorexique dépressive de promouvoir la fête de la choucroute !!! C’est vrai qu’il y a des profs de musique pleins de bonne volonté qui tentent de leur faire aimer Mozart en leur faisant écouter du Rap… Pourquoi pas leur faire aimer le tournedos Rossini en les amenant au Mac Do ? Hein… On aimerait tellement pouvoir danser le lac des cygnes avec le seul talent et à peine autant d’efforts et d’entrainements nécessaires à l’apprentissage de la danse des canards ! Mais ce n’est pas possible ! Et non… Avec cette philosophie d’enseignement, on ne parvient, au bout du compte, et n’est ce pas le but recherché ? … Qu’au stade intermédiaire. C’est à dire à en faire des spectateurs assidus de « The Voice », de « Master Chef » ou de « Danse avec les Stars » !

Certes la pédagogie détournée peut éviter l’extrémisme… La preuve… Mais de là, à empêcher la connerie, c’est autre chose… C’est autre chose, mais ce n’est pas le propos… Si le but c’est bien d’éviter le fanatisme, c’est à la télévision qu’il faudrait demander de lutter contre la religion pour promouvoir la laïcité ! A quand un « Imam Académie », « Les Ch’tis au Vatican », « Shabbat Story » ? Tu vas voir le coup de désacralisation qu’ils vont se prendre derrière les oreilles les dignitaires religieux avec un Prime Time hebdomadaire à gérer… Et si ça ne suffit pas… Appelons le Foot à la rescousse et, plutôt que des clubs ou des équipes nationales, faisons des championnats confessionnels où les croyances religieuses s’affrontent balles aux pieds…

Quand il sera redescendu à l’échelle du coup de pied arrêté, de la méforme du butteur titulaire ou du credo de l’attaquant de pointe opposé au dogme de l’attaque en triangle… Le pouvoir divin fera moins le malin !

S’il s’agit de lutter contre l’extrémisme… Pourquoi utiliser l’école ? Elle a montré, oh combien, ses faiblesses face au foot et à la télévision… La télévision… Le foot… Quand on a de telles machines à niveler, dépassionner, tranquilliser, édulcorer, assoupir, endormir,  sous la main, ne pas s’en servir pour lutter contre la passion, le jusqu’au-boutisme, la folie extrême c’est quand même couillon. Si la recette a marché pour nous faire une génération sans aucune conscience sociale ni politique… Pourquoi ne marcherait elle pas pour nous faire une génération sans aucune conscience religieuse ? Où alors, c’est justement, parce que l’on a peur que ça marche… Et qu’au final, la conscience religieuse et les arrières mondes, sont bien pratique… Mais bon, si d’autres enjeux entre en jeux, c’est autre chose et pour le coup, au risque de vous déplaire, je préfère me taire en attendant la suite…

 

par Jépé de la Vega

# [Les derniers articles de Jépé de la Vega]

La une de Charlie