L’assassin court toujours
Par Myriam , le 22 octobre 2019

Les humeurs de MYRIAM

Coup de théâtre : l’évaporé le plus célèbre de France et qu’on croyait avoir retrouvé en Écosse n’était finalement pas le bon. Journalistes et policiers, sur les dents pendant 24h, ont mordu la poussière. Pourtant, tout concordait : 3% de similitude ADN, un lusitanien chauve de 90 kilos, 12 ans de différence d’âge et une présence simultanée à Paris et Glasgow : Ubiquitaire, mon cher Watson. ! Eliott et Nessie en rigolent encore.

Mais une question demeure : qui a donné le tuyau et fait dresser les poils de Guy Joao, le portugais pris pour Xavier Dupont De Ligonnès ? A qui profite la débâcle de la Crim’ ?

A l’origine, la commission du quintuple meurtre en lui-même a déjà profité aux voisins, vu que 4 enfants en moins juste à côté de chez eux, ça a dû leur changer la vie.  Il a aussi profité à Hondelatte, qui a pu crâner une fois de plus avec sa veste en cuir.

Mais le coup de fil de dénonciation ? On pourrait penser qu’il a été passé par un footix français qui n’aurait pas supporté la défaite de la France face au Portugal lors du dernier Euro, mais ça semble un peu léger.

Non, en réfléchissant bien, le seul à qui cet appel profite vraiment, c’est Dupont de Ligonnès lui-même. Mais oui, c’est évident ! Le type est en cavale depuis 2011. 8 ans. Si ça se trouve, ça fait 8 ans qu’il s’emmerde, affublé d’une moustache et d’un chapeau de mariachi dans un village désolé du fin fond de la Baja California, s’obligeant à bouffer des tacos pimentés au petit dej et à taper le carton des heures durant avec des narco-trafiquants suintants pour ne pas se faire repérer. Pire, ça fait peut-être 8 ans qu’il est plaqué chez Jawad.

Alors, quoi de plus normal que d’avoir envie d’un peu de distraction et qu’on parle de lui ? Parce que c’est tout de même un champion dans son domaine, un genre de biathlète du code pénal, entre Redoine Faïd et Véronique Courjault.

Sans compter qu’avec ses capacités, il pourrait faire plein de choses s’il revenait à la vie civile, et en demeurant tout aussi vil ! Avec une telle faculté à disparaitre sans laisser de traces, il pourrait être consultant en évasion fiscale, et avec son expérience de terrassement sur corps humains, il pourrait être conseiller technique pour Lafarge en Syrie.

Comme le dirait Dupont (De Ligonnès) et Dupont (Moretti) : « Un jour, toute la lumière sera faite sur cette affaire » « Je dirais même plus : sur cette affaire, un jour toute la lumière sera faite ».

Par Myriam

 

# [Les derniers articles de Myriam]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette