L’avenir de demain est aujourd’hui
Par Naqdimon Weil

Camarade NAQDIMON

Rien n’est plus beau que le camp progressiste quand il avance vigoureusement sur le glorieux chemin de l’innovation moderne qui ouvre la porte à la marche en avant de l’amélioration tant sociale que sociétale tout en laissant le vieux monde à l’agonie derrière lui et en se riant des billevesées cacochymes et obsolètes des tristes stipendiés du Capital, à jamais retenus par les chevilles aux lourdes chaînes de la tradition inamovible et antipopulaire. Oui, c’est quand nous empruntons la route du Futur tout en tournant résolument le dos au passé qui est derrière nous alors que notre démarche sème les grains d’avenir qui donneront les fruits de l’Histoire qui mèneront le Peuple vers le paradis sur Terre et les lendemains qui chantent que nous sommes à notre place. Et cet objectif est là, à portée de nos mains burinées par le travail qui afflige et épuise, tremblantes de la sainte colère que le vrai prolétaire ressent contre le patronat et ses alliés sociaux-traîtres, là, devant nos yeux rougis d’avoir veillé contre les injustices Capitalistes et les manœuvres infâmes de la Finance Cosmopolite.

Oui, pendant que la Droite s’acharne à maintenir en coma artificiel la candidature d’un falot sarthois, qui ne survit à la déferlante de révélations sur les turpitudes financières de son épouse anglo-saxonne que grâce à la perfusion quotidienne de faux sondages infiltrés par la presse réactionnaire, alors que les soi-disant socialistes se dotent d’un représentant plus hâve qu’un chou-rave et moins révolutionnaire qu’un flan aux pruneaux, tandis qu’un ancien banquier tente de vendre la sueur du peuple aux vampires de Bruxelles contre une assiette de lentilles et un collier de Grand Maître de la Légion d’Honneur, durant le temps où le fascisme rampant redresse la tête de la bête immonde dont le ventre est toujours fécond, oui, donc, le camp progressiste progresse.

Les sondeurs aux ordres de toutes les puissances d’argent peuvent bien mentir au Peuple et aux Français, l’affaire est entendue, le Camarade Jean-Luc est largement sous-coté dans les sondages relatifs à la prochaine élection présidentielle, en recul face à Macron et Hamon, même. Et on voit bien là la sinistre main invisible du marché alliée à l’index agissant de la rue de Solférino pour faire croire aux pauvres et aux prolétaires que notre champion ne serait pas qualifié au second tour, ce qui est démenti dans nos propres études menées en interne et s’adressant aux militants dûment encartés et à jour de le leurs cotisation auprès de leur fédé régionales, il apparaît que le camarade Mélenchon domine largement non seulement dans les intentions de vote mais aussi dans la sympathie, le sérieux et le caractère éminemment sexy. Voilà qui remet à l’heure les pendules que d’aucuns prennent pour les vessies qui ne seront jamais les lanternes qui mèneraient le Peuple de Gauche vers les riches plaines de la Révolution prolétarienne démocratique, féministe, écologique, laïque mais respectueuse de toutes les fois et transversale.

Mais il y a aussi cet immense bond en avant que nous offre le camarade Jean-Luc. Non content d’être le seul tribun de cette génération de croasseurs de bas étage, il s’astreint à donner le meilleur de lui-même à chaque meeting. Et, afin de ne priver aucun travailleur de sa noble et vivifiante présence à même de rendre l’espérance à ceux qui dépriment et la joie à ceux que désespère Le Figaro, l’inventif et toujours plus moderne porteur de l’espoir du peuple se démultiplie grâce à une technologie ultramoderne française que les nord-américains nous envient et dont la puissance est là toute dédiée à porter le message de paix, d’amour entre les Peuples et d’espoir de notre cher Camarade! Oui, grâce à l’hologramme, le futur Président Mélenchon parle déjà à chacun et pourra bientôt maîtriser sa présence et se rendre en même temps à Pékin et à Moscou pour maintenir la Paix face aux hordes barbares de Yankees déchaînés et mener un conseil des ministres tout en faisant ses courses au Lidl de la rue Championnet!

Samedi 23, merguez partie monstre à la Salle Jack Ralite d’Illkirch-Graffenstaden autour du thème « La vache folle, un agent titiste? »

par Mr Naqdimon

Naqdimon by Ranson

# [Les derniers articles de Naqdimon Weil]

La une de Charlie