L’axe Trump/Le Pen/Poutine
Par Thierry Rocher

Thierry ROCHER renvoie la censure

Alors que l’axe Valls/Hamon va occuper tous les commentateurs français ces jours-ci, l’axe Trump/Le Pen/Poutine se met en place pour une durée malheureusement plus longue. Même si, ce n’est pas encore suffisant, c’est un vrai bonheur de voir toutes ces manifestations de femmes contre les projets rétrogrades du nouveau président gras double de carnaval US. « La femme est l’avenir de l’homme » écrivait Aragon, j’espère que ces mots prendront toute leur dimension à travers cette lutte naissante.

Dans le même temps, ce dimanche 22 janvier, à Paris, une manifestation des anti-ivg comme en écho, organisée par Madeleine de Jessey …sur la commode , la Fondation Lejeune de triste mémoire avec dans le cortège les progressistes habituels, De Villiers et Boutin, une manif de fins de race bénie par le pape François, le fameux pape de l’Eglise catholique, garant de l’hypocrisie humaine depuis une vingtaine de siècles.

L’axe de l’humanisme, de la solidarité, de la liberté d’expression, de l’égalité des chances, de la fraternité que représente la ligne Trump/Le Pen/Poutine séduit du monde. Tous ces braves gens se mettront-ils un jour à penser? Notre Marine Nationale, Le Pen de son nom est allée penser avec quelques fachos européens, en Allemagne, à Coblence, Koblenz en allemand. Et donc le fameux KFC, Koblenz Facho Carnaval, KFC, d’où l’expression chère aux blondasses aryennes: « Et mon cul, c’est du poulet? ». Cette très jolie ville de Coblence qui n’a pas peur d’accueillir les fachos de toute l’Europe mais il faut avoir une conscience pour avoir peur de s’asseoir sur sa dignité. Et la Le Pen était en bonne compagnie, l’Italien Salvini, le néerlandais Wilders, ou l’allemand Pretzell. Tout ça donne envie de gerber mais la nausée est rapidement atténuée si, comme moi, vous avez la vision d’un Mickael Moore prenant la parole pour encourager les Américains à téléphoner tous les jours au Congrès tant que la clique de Trump sera là pour détruire les valeurs humanistes de l’Amérique. J’ai bien aimé voir le bon gros Mickael Moore rassurant , lui qui avait écrit l’été dernier une tribune « 5 raisons pour lesquelles Trump va gagner », faire répéter à la foule le numéro du Congrès: 202 225 3121.

Il faudra du temps, beaucoup de temps aux ploucs du Texas ou du Missouri, pour s’apercevoir de l’imposture Trump, et le bling-bling a ses limites pour appréhender le monde de façon globale. Mais, même au paradis de l’argent-roi, le prolo oublié peut comprendre qu’un milliardaire n’éprouve que du mépris pour lui et que s’il est capable de lui donner des miettes, c’est simplement pour éviter que le plouc se révolte et vienne troubler le système et la quiétude du riche. L’ordre établi, l’ordre moral sont des valeurs communes entre le président d’opérette, l’employée fictive du parlement européen et le défenseur des maffieux russes, même si le mode d’expression varie d’un pays à l’autre avec le même dénominateur commun: la haine des journalistes qui ne posent pas les bonnes questions.

L’avenir emportera son lot d’imprévus mais j’ai le sentiment, et même si je n’ai pas l’éclairage de la politologue préférée de Mitterrand, Elisabeth Teissier, que Trump n’ira pas au bout de son mandat. On y croit. L’Amérique est un grand pays qui mérite d’avoir un grand président. Contrairement à la France qui est un petit pays et qui pourrait avoir un petit président : François Fillon.

Mes chers amis, je ne vais pas vous laisser avec des mauvaises nouvelles.

Le livre «Les pensées de Qi Shi Tsu» arrive. Il réunira 400 pensées (sous forme de questions), avec toutes les chroniques de la Revue de Presse de Paris Première de 2016 et une dizaine de dessins de Jépida.

Pour l’obtenir, aller sur la page Facebook Qi Shi Tsu.

Par Thierry Rocher

Rocher by Peji

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

La une de Charlie