Le monde merveilleux de Marine et Florian (part.4)
Par Thierry Rocher , le 5 novembre 2013

Thierry ROCHER renvoie la censure

 

Ah pauvre Marine, pauvre Florian qui viennent de perdre un électeur, un ami fidèle et homme de lettre exceptionnel, Gérard de Villiers. Et quand je dis exceptionnel, c’est que, si ses détracteurs critique la qualité de ses livres, on ne peut être qu’admiratif devant la quantité avec une moyenne de quatre par an. Mourir pour la Toussaint, c’est beau, c’est un peu comme baiser pour la Saint-Valentin. Espérons que la jeunesse frontiste va se mettre à procréer pour remplacer avantageusement cette disparition.

Alors, Marine a encore choqué certains quand nos otages sont revenus. D’abord leur attitude réservée, totalement injustifiée alors que tout le monde s’attendait à les voir sortir de l’avion en chantant et en dansant. Le public pensait qu’en trois ans, ils avaient appris quelques chansons et danses traditionnelles et qu’ils en feraient profiter, devant les caméras, leurs bienfaiteurs d’Areva qui ont payé le pactole pour qu’ils reviennent. C’était aussi normal d’être surpris de voir des Français même pas rasés et même pas habillés avec un costume cravate de circonstances quand on rencontre un Président de la République. Et qu’on ne nous fasse pas croire qu’il n’y a pas de rasoir ou de magasins de prêt à porter au Mali.

Enfin, comme dirait Marine la Mutine, « tout fout le camp, et c’est bien sûr la faute à l’Europe, si la France n’est plus respectée en Afrique ! ». D’ailleurs, Florian l’a pensé très fort, ras le bol de l’euro même chez les ravisseurs africains qui préfèrent les dollars. Ah quand notre F(arandole) N(ationale) sera au pouvoir, tout le monde sera heureux d’abandonner l’euro pour retrouver le franc même les terroristes qui seront rassurés d’être payées avec cette chère et vieille monnaie. En parlant de Florian Philippot, une pensée pour lui qui a subit la traitrise d’Ardisson dans son émission sur Canal plus puisqu’il s’est retrouvé face à François Gemenne, chercheur, professeur universitaire et grand spécialiste de l’immigration qui a sorti les vrais chiffres de ses dossiers.

Notre Floflo a dû encaisser les coups. Heureusement que ses électeurs ne regardent pas ce genre d’émissions tendancieuses. Pas vraiment de quoi avoir peur de perdre des fidèles même si les télespectateurs ont appris quelques vérités sur l’immigration, comme par exemple qu’il est faux de dire que les immigrés n’ont jamais été aussi nombreux puisqu’ils sont 6% de la population aujourd’hui contre 7% en 1981, ou que les reconduites à la frontières sont moins nombreuses avec François Hollande, 38000 l’an dernier qu’avec Mitterrand (8000 par an), ou encore que la France est championne d’Europe de l’immigration légale puisqu’en 2011 le Royaume-Uni a reçu 550 000 immigrés, l’Allemagne 500 000, l’Italie 385 000 et la France seulement 267 000. Et puis bien d’autres points qui ne sont pas tout à fait vrais au niveau des statistiques officielles même s’ils se sont totalement pour les sympathisants de F(ête à) N(euneu).

Ah Florian, tout ce qu’il a pris malgré la classe et l’efficacité de sa dialectique. Vivement qu’ils retrouvent ses futurs électeurs de Forbach où il sera beaucoup plus à l’aise et ne risquera pas d’être contredit.

En attendant, n’oubliez pas : Si Marine, Florian et la pensée sont sur un bateau et que la pensée tombe à l’eau, Marine et Florian resteront !

par Thierry Rocher

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette