Le monde merveilleux de Marine et Florian (part.5)
Par Thierry Rocher , le 12 novembre 2013

Thierry ROCHER renvoie la censure

 

Ah que les idées lumineuses frontistes gagnent du terrain ! Commençons par un coup de chapeau à Philippe Martel, un ancien collaborateur d’Alain Juppé, devenu chef de cabinet de Marine Le Pen. C’est pas rien. C’est LE symbole pour affirmer que l’union entre le F.N. et l’UMP est en marche et on verra bien quand il faudra célébrer l’union officielle, à l’image du mariage pour tous de la semaine entre Borloo et Bayrou. Quelle clairvoyance de Marine dans le choix de ses collaborateurs ! Et les collaborateurs, ça compte, même en temps de paix ! Une pensée pour elle après les révélations sur l’identité du véritable père de Marion Maréchal-Le Pen. « Stupéfaction familiale » mais surtout désintérêt populaire ! Enfin, malgré tout, la petite Marion attaque « L’Express » qui a repris cette révélation. Elle ne veut pas que l’on sache que son père biologique est le journaliste et ancien otage au Liban Roger Auque. Donc, on ne le dira pas et elle a raison d’attaquer en justice pour que personne ne le sache.

Les électeurs frontistes ne sont pas des voyeurs malsains mais sont bien sûr plus émus par le sort et l’avenir de la malheureuse Anne-Sophie Leclere, qui, déjà punie de vivre à Rethel dans les Ardennes se voit exclue de la course des municipales pour ses propos concernant Christiane Taubira assimilée aux singes. Il faut trouver un emploi à Anne-Sophie Leclere, à la hauteur de son talent : travailler dans une ménagerie (mais ce n’est pas sûr que les singes soient d’accord) ou vendre des bananes sur le marché ou dans un sex-shop. Marine la divine a quand même indiqué que Taubira a toujours été outrancière. Et notre Florian, pendant ce temps-là, que faisait-il pour la pensée nationale ? Eh bien, il a illuminé le plateau d’I Télé, en répondant aux questions de Léa Salamé. On l’a vu cool Florian, sans cravate ! Pas besoin de cravate pour être sérieux. Il a épaté tout le monde avec la cohérence de sa vision de la défense nationale. Et les Bretons ? Selon lui, c’est pas du poulet, et d’ailleurs le F.N. comprend les pollueurs. Car bien sûr, en matière de pollution, tout a commencé en Bretagne ! N’est-ce pas La Trinité sur Mer qui a vu la naissance du guide suprême, celui qui a toujours regardé la France au fond des yeux même avec un seul ! La Bretagne ! Et dire qu’il n’y a pas si longtemps, c’était de gauche. Floflo s’inquiétait de ne pas trouver de motifs pour gueuler contre l’Europe et l’euro, heureusement, l’agence Standard and Poors lui a donné une raison de montrer ses petits poings, avec la dégradation de la note de la France qui passe de AA+ à AA.

Ah le mal et ses malheurs viennent toujours de l’étranger. Cette fameuse dégradation a donc valu, dans le même temps, une déclaration d’une puissance exceptionnelle de Marine qui a vu une sanction de la « politique d’eurostérité ». Quel talent dans la finesse de langage. Certains disent que, quand elle était jeune, elle avait eu le choix entre la finesse de langage et celle de la pensée. C’est un bonheur qu’elle ait fait le choix du langage. Il faut souhaiter que notre Floflo en prenne de la graine pour continuer à contrer victorieusement, comme il le fait tous les jours, la masse des journalistes gauchistes qui ne pensent qu’à diaboliser ce beau parti humaniste qu’est le F.N.

En attendant, n’oubliez pas : Si Marine, Florian et la pensée sont sur un bateau et que la pensée tombe à l’eau, Marine et Florian resteront !

par Thierry Rocher

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette