Les brèves du Coq
Par Collectif , le 17 avril 2018

Les baffes de Christophe Sibille

Emmanuel Macron veut « remettre la France au travail. »
S’il voulait aussi faire en sorte que le pognon de l’évasion fiscale soit remis dans l’impôt commun, on ne lui en voudrait pas.

Yaka et faucon sont dans un talk-show.
Le président (ne) tombe (pas) à l’eau.

Le problème n’est pas que Marlène Schiappa ait écrit de la littérature érotique …
C’est que son style n’a ni queue, ni tête.

Laurence Rossignol et Caroline de Haas, c’est plus un rond de serviette, qu’elles ont, à France 2. C’est un mobil-home

« Macron : « je n’ai jamais pris un retraité pour un portefeuille. »
Non, mais vu les crédits alloués à sa femme, il a assurément pris un (gros) portefeuille pour une retraitée.

Pédophilie au Chili : « le pape reconnaît de graves erreurs d’appréciation … («on croyait que c’était juste le bout, et, en fait, ils ont tout rentré. »

Pour  Rokhaya Diallo, la France a « un problème avec les femmes en général. »
Elle n’a qu’à aller s’en plaindre à Tarik Ramadan

Les brèves de Nicolas Brulebois

Chacun sa merde
« Etats-Unis : un adolescent de 16 ans meurt piégé dans un minivan Honda ». En France, ça aurait été « piégé par une mini-vanne d’Hanouna »

Avec des si…
Le Parisien se demande : « Et si le testament de Johnny Hallyday était annulé ? » Et si sa prochaine tournée était reportée ?

Feydeau en province
« Maine-et-Loire : une veuve soupçonnée d’avoir empoisonné son mari, son précédent conjoint exhumé ». La police n’a pas eu à chercher loin : il était caché dans le placard du caveau de famille.

Le Parisien se pose des questions
« Universités bloquées : quels droits et devoirs pour les étudiants ? » Des devoirs, ils en ont déjà toute l’année… alors des droits,  il serait peut-être temps, non?

Punchline
« Savoie : un homme en prison après avoir tué un chiot à coups de hache ». Si pour sa défense il prétend avoir été sous l’emprise du hach, ça fera un mauvais alibi mais un bon mot.

Grand malade
« Tariq Ramadan visé par une nouvelle plainte pour viol en Suisse ». Les victimes de sclérose en plaque rassurés : malgré la maladie, on peut encore tirer des coups dans tous les coins !

# [Les derniers articles de Collectif]

DCL - Déssinez créez liberté