Les catastrophes de Lyon
Par Ze Fred , le 2 avril 2014

La crotte-nique à Ze FRED, l’apolitique incorrect

Ce dimanche 30 mars s’annonçait comme les autres dimanches : Un jour de chiotte pour qui n’a pas la chance d’être orphelin et sans famille. Et puis voilà qu’un séisme est venu jouer les trouble-fête. Saint-Etienne est allé battre l’Olympique Lyonnais, à Lyon ! Moi qui suis supporter de l’ASSE depuis 1975 (j’avais 9 ans, à l’époque), j’ai failli me remettre à boire pour fêter ça ! Lyon vient de connaître 2 catastrophes : La défaite de son équipe de « foot-à-fric » et la reconduction de sa mafia socialiste (pléonasme !). A Lyon, si vous êtes 1 artiste sans talent et que vous voulez faire carrière, avec de bonnes sub’, prenez une carte du PS et tout sera plus simple. Vous ne pouvez pas savoir comme une simple petite carte peut vous ouvrir des portes !

Saint-Etienne la prolo a battu Lyon la bourgeoise et a foutu hors de sa mairie, ses Peaux d’Soç ! Bravo. La seule joie qu’on peut retirer d’une victoire de la droite, c’est que c’est une défaite de la gauche ! Depuis des décennies, ça sentait la merde dans nos provinces. Maintenant, ça sent le vomi. Comme le disait si bien le Professeur Choron : Après la chiasse rose, on a le gerbe bleue. Je ne voudrais pas habiter à Grenoble qui connaît, à présent, 2 fléaux : La pollution et les écologistes qui ont pris la mairie. Bouffer des carottes biologiques en respirant du dioxyde d’azote, bonjour l’angoisse ! Bref, les seuls Verts mythiques pour qui j’ai une véritable tendresse s’appellent Piazza, Rocheteau, Revelli, Janvion, Lopez, Bathenay, Curcovic et autres Saramagna…Bravo les mecs ! 37 ans après votre épopée, encore aujourd’hui, des mômes de 12 ans se souviennent de vous ! C’est pas beau ça ? Le chaudron de Geoffroy Guichard est aussi connu que celui de Panoramix…
La bonne nouvelle, dans tout ça, c’est qu’il y a de plus en plus d’abstentionnistes.
Pour finir, j’aimerais qu’on rajoute dans « copinage », mes copains : La NAR (Nouvelle Action Royaliste), le Figaro, Jean-Marie Bigard et le Monde Libertaire…

L’auriez-Vous su ?

Rural Petzouille, groupe de rock agricole implanté à Hauteville-Lompnes(01), sort sa galette aux douze titres, intitulée : « Un coquelicot dans l’groin ! ». Date officielle de la sortie : Le 1er mai.
« Trahison ! Blasphème ! Hérésie ! » S’écrient les masses laborieuses contentes de fêter, en ce jour, leur année de servitude volontaire. Comment peut-on fêter un truc pareil ? Si l’on en croit son étymologie, travail veut dire torture. Du coup, le 1er mai ressemble au rôti flageolet d’un dimanche en famille…
Conçu dans la douceur et dans l’ivresse, ce CD a été enregistré dans la cuisine car c’est là qu’on stocke les magnums de côte du Rhône… Quand les répètes sont bien arrosées, les chansonnettes poussent vachement mieux !

Ze Fred Album« C’est quel style ? » Il est vrai qu’on est au pays des cases, des moules et des étiquettes.
C’est des chansons avec des strophes en Français, sur des rythmes folk-rock-acoustique. Si l’on perçoit des sons « heavy-metal », par moment, c’est à cause du grille-pain qui s’est mis en route, pendant les prises de son…Mais, c’est très joli ! Dégagé, enragé, libertaire, festif, poétique et satirique, voilà ce qu’on peut dire de cet album.

C’est qui qu’ya donc dans les Rural Petzouille ?
-Piche, alias Priscilla, au chant, à la basse et à la planche à laver
-Léna à la basse, aux percusses et aux choeurs
-Machin : Gratte électrique, gratte acoustique
-Ze Fred : Chant, gratte et banjo

Ce CD, à l’unité, nous coûte 4 euros. Pour vous le procurer, vous rajoutez ce que vous voulez. On espère vendre 25 000 galettes pour financer notre projet « La ferme de Scaramouche » (fermette pédagogique) qui s’adresse, en partie, aux gamins qui sont en difficulté sociale et économique. Vu que les banquiers ne prêtent qu’à ceux qui ont du pognon…
Les morceaux seront en écoute sur le site : www.ruralpetzouille.org , dès le 5 avril

par Ze Fred

# [Les derniers articles de Ze Fred]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette