Les obsèques de Sarko
Par Thierry Rocher , le 5 avril 2016

Thierry ROCHER renvoie la censure

On n’en finit pas d’annoncer la mort politique de Sarko mais il s’accroche, l’excité de Neuilly ! Encore un coup de colère, ces derniers jours, avec la candidature pour les primaires de Geoffroy Didier, la France forte qui n’a toujours pas trouvé l’adresse du siège du FN pour adhérer. Tiens, pour ce qui est de quelque chose de puissant, une phrase forte du fidèle lieutenant de Sarko, le philosophe Brice Hortefeux: « Parfois, j’ai l’impression d’être le seul à défendre Nicolas. »
Mais non, mon petit Brice, tout le monde soutient Sarko, tous les contribuables, au même titre que les deux autres anciens présidents qui ne servent à rien, Chirac et Giscard puisqu’à eux trois, le racket des Français s’élève à plus de 6 millions d’euros par an pour leur retraite, ce qui doit faire plaisir aux millions de retraités qui calculent chaque mois pour savoir s’il leur reste assez pour s’offrir une tablette de chocolat à l’huile de palme.
Tout ça pour dire qu’on ne peut pas oublier Sarkozy. Il nous coûte assez cher pour qu’on pense assez lui. Mais il n’y a pas que le Français moyen qui garde le petit Nicolas dans un coin de la tête; la justice également! A ce sujet, l’ex a déclaré :  » A ce jour, j’ai passé 85 heures d’audition devant des juges d’instruction depuis l’affaire Clearstream. » Dans son esprit, ça doit vouloir dire que les juges ont du mal à comprendre rapidement qu’il est innocent. Quel humour ce Sarkozy! En tout cas, il a déjà entamé une transition dans sa carrière. Son avenir politique étant de plus en plus derrière lui, il faut maintenant tenir compte de son destin littéraire. Le succès de librairie de son livre « La France pour la vie » apporte une pierre à l’édifice de ses nouvelles ambitions. Un écrivain, le Sarko avec ces milliers d’acheteurs un peu partout. Dans le lot, il doit bien y en avoir qui l’ont lu. Sarko, écrivain mais aussi un grand lecteur puisqu’il parait qu’il a lu entièrement son livre.
Allez, un peu de patience et la justice va bientôt nous en libérer! S’il pouvait faire le même voyage avec son pote Balkany, la justice retrouverait un peu de crédibilité même si, parait-il, elle manque cruellement de moyens, jusqu’aux ramettes de papier pour imprimer les jugements!
Allez bon courage à tous avant le carnaval des primaires des Républicains!

Par Thierry Rocher

Agenda: 10 et 11 mai au Théâtre des Deux Anes Paris XVIII pour « Rocher père et fils » et « A boire et à manger »

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette