Nouveau départ !
Par Thierry Rocher

Thierry ROCHER renvoie la censure

À force de dire que la politique ne doit pas être un métier,  eh bien,  Monsieur et Madame Chassougnard,  fidèles clients du Café du Commerce,  sont servis avec la fin du marathon électoral et l’avènement d’amateurs de la société civile.  Quand on dit « société civile « , c’est un raccourci rapide pour parler des vainqueurs qui sont,  soit avocats,  soit responsables de communication,  soit banquiers,  soit avocats,  soit banquiers ou même souvent responsables de communication. En tout cas,  ce qui compte,  c’est que les nouveaux responsables politiques soient représentatifs de la société pour la défendre efficacement et dignement. Ne pas aller dans ce sens serait de la mauvaise foi car je ne vois pas bien ce qu’on peut exercer aujourd’hui comme métier si l’on n’est pas dans la com,  la banque ou l’avocatracie.

Les couics et les couacs arriveront bientôt avec ces nouveaux députés qui ne vont pas tous suivre, béats, les mots d’ordre du chef. Le bordel devrait être de mise et c’est tant mieux; un peu de bordel ne fait pas de mal.  Et d’ailleurs,  le bordel serait dans la logique des événements après l’élection d’un président pour qui l’amour est important.  Et comme chacun sait,  l’avoir dans le cul fait avancer plus vite.
Alors,  maintenant que la saison de foot est terminée,  les sociétés de paris pourraient proposer autre chose aux joueurs et se lancer dans le pari politique.  Par exemple,  le nombre de jours qu’il reste à certains ministres du gouvernement. Dans combien de jours Hulot va claquer la porte ? Bayrou et sa fidèle potiche De Sarnez vont-ils faire leurs valises ? C’est ce qu’on appelle le jeu politique.

Globalement,  l’électeur de base s’en fout et vit, en ce moment,  avec le seul point de mire intéressant, commun à tous ceux qui sont moyennement habités par la conscience politique: les vacances.  Les vacances,  une période que j’attends avec impatience: enfin une période pour travailler tranquillement.
Et d’ailleurs,  je vais me mettre à la tâche plus rapidement que je le pensais puisque la première de mon nouveau spectacle « Qi Shi Tsu et moi  » est prévue le 19 août,  à Vichy.
Alors,  je terminerai avec une citation de Qi Shi Tsu qui me demandait,  un jour de grosse chaleur:  » Comment étancher une soif de pouvoir ? ».

Au cas où des lecteurs du Coq n’auraient ni le livre majeur « Les pensées de Qi Shi Tsu « , ni un des tee-shirts Qi Shi Tsu,  vous pouvez faire un tour sur la page Facebook de Qi Shi Tsu.
Et,  nouvelle importante: la première du nouveau spectacle « Qi Shi Tsu et moi  » aura lieu le 19 août au Petit Theatre Impérial de Vichy (2 représentations,  à 16h et 21 h).  Les plus prévoyants peuvent déjà réserver au 04 70 31 31 31.

Par Thierry Rocher

Rocher by Peji

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

La une de Charlie