On connait la musique
Par Naqdimon Weil

NAQDIMON fait son malin

Roger Waters, vous connaissez, non ? Mais si, enfin, Roger Waters, le mec chiant qui faisait de la musique chiante avec ses copains chiants dans les années 70, vous en avez forcément entendu parler ! Je vous assure, le type qui a un melon tellement gros qu’il a réussi à s’engueuler avec tous ses amis chevelus chiants de l’époque et qu’il ne veut plus faire de musique chiante avec eux, et même que parfois, il leur interdit de jouer ses morceaux chiants ! Enfin, voyons, le gars tellement plein de lui-même qui a fondé les Pink Floyd avec Syd Barrett qui est devenu fou dans sa tête ! Ah voilà, là vous voyez !

Et Hervé Féron, lui aussi, vous le connaissez ? Non ? Notez, ça, ça m’étonne moins. À moins d’être du coin de chez moi, surtout vers Tomblaine, on ne peut pas dire qu’il ait marqué les esprits le bon Hervé, tout maire de son patelin, conseiller général et député qu’il soit, faut vraiment pas s’éloigner de la communauté urbaine du Grand Nancy pour le connaître, Pépère. Il a sûrement des tas de bonnes choses à son actif, je n’en doute pas, mais bon, disons que pour l’instant, ce n’est pas le Lorrain le plus connu en politique, moins que Nadine Morano, par exemple.

Et ben, vous savez quoi ? Hervé Féron et Roger Waters, c’est tout pareil kif kif bourricot le même. Attention, qu’on ne me comprenne pas mal ! Je n’ai jamais dit que le maire PS de Tomblaine faisait de la musique chiante comme Roger Waters, hein, c’est pas du tout ça. Peut-être qu’avec ses amis Pouria Amirshahi, Alexis Bachelay, Jean-Jacques Candelier, André Chassaigne, Yves Daniel, Jacqueline Fraysse, Michel Ménard, Noël Mamère et Gabriel Serville, il a fondé une chorale de chansons chiantes, c’est possible, mais moi, je ne suis pas au courant. Non, si le régional de l’étape et la star internationale à la circonférence crânienne surdimensionnée sont itou les mêmes, c’est que ces deux peigne-culs soutiennent le BDS, Boycott Désinvestissement Sanctions, un truc qui veut boycotter les produits israéliens – au départ, produits venant des territoires occupés mais plus maintenant, on ne va pas se faire chier à analyser les choses et les situations, hein, non plus ! –  pour la Paix, la Coexistence Pacifique et le Souverain Bien. Oui, je sais, ça n’a pas l’air bête comme idée. Pourquoi pas, me dira-t-on, si ça fait avancer les choses. Mais pourquoi ne Boycottons-Désinvestissons-Sanctionnons-nous pas aussi le Maroc – Sahara Occidental -, la Chine – le Tibet -, la Russie – la Crimée, les Kouriles, etc. – et autres. Parce que. Ah ok, d’accord, c’est vachement plus clair.

Et surtout, amis du BDS, rocker en pleine déliquescence ou homme politique de second ordre, pourquoi interdire les artistes israéliens, souvent très remontés contre Netanyahou? Pourquoi empêcher des réunions estudiantines, scientifiques, culturelles ? Ca va vachement faire avancer la Paix, ça, et surtout, intimer l’ordre à des artistes de variétés de ne pas venir en Israël, voilà qui surement toucher  les barbus amis du Likoud et défenseurs des implantations… Je suis impressionné.

Ah, tant que je vous tiens, vous qui n’êtes ni antisionistes ni antisémites, hein, faudrait pas déconner, comment vous appelez le fait que BDS interdise de scène le dénommé Matisyahu, artiste américain, au festival Rototom en 2015, parce qu’il est « sioniste », c’est-à-dire juif ? Juste pour savoir…

PS : Oui, je sais, je n’ai pas abordé le dernier assassinat djihadiste de Londres, je pars en vacances demain et là, je n’ai pas le courage.

PPS : Hey, Christophe Sibille, deux papiers sur Guillaume Meurice, la Mère Denis de l’Humour de Gôche ? Vaaaache ! Je vais lancer une série sur Nabila, c’est au moins aussi politiquement subtil et en plus, il y a le côté esthétique.

par Naqdimon Weil

Naqdimon by Ranson

# [Les derniers articles de Naqdimon Weil]

La une de Charlie