Par ma barbe !
Par Naqdimon Weil , le 20 octobre 2015

Les valeurs de Mr NAQDIMON

Mr Naqdimon by Babouse

Aucun combat n’est d’arrière-garde pour l’homme de qualité !

Alors que je m’apprêtais à discourir sur les beautés de l’automne dans la Vallée de Chevreuse et à rappeller que, par nature et par culture, la France est le plus beau pays du Monde, le plus élégant d’un point de vue de la Mode et le plus élevé quant à sa littérature et sa philosophie, me voilà rattrapé par la bassesse et les sous-entendus les plus ignobles contre la Patrie. Une fois de plus, je dois m’élever contre les insidieuses attaques dont la tradition française est victime, attaques venant toujours des mêmes agresseurs islamo-féministes pérorant sur la radio nationale. Car ce matin, aux heures où ma gouvernante m’apporte mon Darjeeling Tippy Golden Flowery Orange Pekoe One à 67° avec deux scones finement beurrés au beurre salé de ma propriété des Charentes, j’entends une personne de sexe féminin, nommée Sophia Aram, gloser sur la juste et logique décision de l’Assemblée Nationale de ne pas baisser le taux de TVA des, comment dire, sans plonger dans la vulgarité ?, des impedimenta mensuels féminins, ce qui avait l’air de choquer cette jeune personne.

Je vais passer sur le fait qu’il me paraît plus qu’étonnant que l’on laisse ainsi le micro à une mahométane, surtout sur une radio de service public, alors qu’il est quasiment impossible d’y entendre la voix du Nonce apostolique. Certes, cette Madame Aram se proclame athée et mécréante, mais, comment savoir si sous son frais minois et sa joue imberbe ne se cache pas l’ombre d’un horrible islamiste barbu et si, dans les jours à venir, elle ne remplira pas les viennoiseries du 7/9 de France Inter de cyanure hallal, afin de faire naître dans la maison ronde le premier poste avancé de l’État Islamique en France ? Je laisse toutefois aux services compétents la mission d’éplucher le CV de Madame Aram et d’expliquer ses nombreux voyages en provinces, qui, selon elle, sont le résultat de sa tournée de spectacle comique mais qui pourraient couvrir la mise en place d’un réseau islamo-féministe de la pire eau.

Toutefois, même si je souhaite laisser le bénéfice du doute à cette douteuse personne aux origines allogènes, je ne puis laisser passer son attaque ignoble contre l’un des fondements de la République Française, c’est à dire l’égalité des citoyens face à la Loi, fut-elle celle du Marché. Cette péronnelle, et je pèse mes mots, s’en prit ce jour à l’aimable Christian Eckert, qui, bien que socialo-écologiste, reste un homme courtois, car celui-ci avait comparé l’achat mensuel des choses nécessaires aux femmes à celui, tout naturel, de l’achat des produits de rasage pour les hommes. Et cela semblait choquer Madame Aram, au point que celle-ci crut devoir comparer le discours du Secrétaire d’État au Budget à du papier hygiènique, ce qui est un véritable scandale républicain. Si cette personne avait été un homme français de souche, je lui en aurais demandé réparation en champs clos, au nom de la Nation. Mais on ne se bat pas avec une femme, même mahométane.

Et j’ajoute que cette chroniqueuse est à mille lieux de la réalité. Autant la gène et les petites contrariétés menstruelles sont dans l’ordre des choses, autant il est nécessaire, pour ne pas dire obligatoire pour l’homme occidental digne de ce nom de raser, ou, à tout le moins, de tailler son système pileux facial, afin de ne pas donner l’impression de soutenir l’avancée du wahabisme en Europe. Que sont quelques culottes salies au regard de l’image des héritiers de Vercingétorix, barbus comme des talibans ? Rien, bien évidemment. Et c’est pourquoi, pour ma part, j’exige la gratuité des soins barbiers pour les hommes français de souche.

Ainsi que l’établissement de l’impôt sur la barbe comme le fit en son temps le regretté Pierre 1er Le Grand, Tsar de toute les Russies. Est-ce que le Président Poutine porte la barbe, lui ?

La semaine prochaine, je vous parlerai de l’importance de la spiritualité et de la connaissance des Évangiles dans les métiers de la boucherie chevaline.

par Mr Naqdimon

Nota bene : Chers lecteurs,
Ne nous leurrons pas, la droite décomplexée a le vent en poupe. Au Coq des Bruyères on est pas plus con que les autres, alors à l’instar de ceux qui déroulent le tapis rouge (brun) à Ivan Rioufol, Éric Zemmour et consorts, nous ouvrons nos colonnes à Monsieur Naqdimon qui saura amener notre journal sur l’autoroute du progrès.  

Nous aussi on veut en croquer ! ce qui nous permettra, d’ailleurs, de ne pas être tondus à la collaboration.

# [Les derniers articles de Naqdimon Weil]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette