Paris vaut bien un pataquès
Par Coq des Bruyères , le 4 juin 2013

Alors Jean-Patrick DOUILLON, maintenant qu’on a fait ça, on dit quoi ?

Ou : « De l’inutilité de changer le monde tel qu’il est pour le laisser tel qu’il sera ! »

A l’heure où la diminution des allocations familiales à partir du troisième enfant pour les familles riches pose des problèmes aux familles aisées qui se demandent s’ils vont abandonner Charles-Edouard, Pierre-François ou Marie-Chantal interrogeons nous sur la possibilité d’ouvrir un magasin Tati à Neuilly pour vendre des polos Lacoste : « enfant » et puisque nous sommes dans la capitale restons y !

Restons y car ce week-end l’UMP a encore fait la preuve de son aptitude à se mettre dans la merde au point que l’on se demande s’il ne faudrait pas remplacer pour diriger cette formation politique Fillon, Copé par Canard WC ! Cette fois-ci la droite moderne et décomplexée avait choisi de faire voter ses sympathisants par Internet ce qui eu pour effet : Premièrement d’endommager l’ordinateur de Charles Pasqua qui a tenté de bourrer la fente destinée au CD avec des enveloppes, deuxièmement d’énerver Jacques Chirac qui a tenté toute la journée de dimanche de se connecter sur le site avec son minitel et troisièmement de permettre aux candidats après avoir pris leurs clics de se mettre des claques ! Mais surtout, ce vote électronique qui, comme la cigarette électronique se termine par beaucoup d’enfumage a encore une fois entrainé des contestations, des réclamations, des objections, des réprobations, des : « ils font chier tous ces cons ! Quel est l’abruti qui a inventé la démocratie ! » Bon, il faut avouer qu’il y a eu des trucs bizarres :

Certains petits malins ont fait voter des morts en inscrivant Georges Moustaki et Jean Pierre Raffarin par exemple !

Parmi les votants, on a repéré : Emma Gouille et Jean Tube !

Pour influencer le vote, Rachida Dati a inscrit tous les pères de son enfant !

Et surtout, moi qui ai acheté  un Sex-Toy à ma femme pour la fête des mères, j’ai reçu un mail de Nathalie Kosciusko-Morizet me remerciant d’avoir voté  pour elle !

NKM, dont les initiales pourrait signifier Nique les Kilomètres, devrait remporter ces primaires mais, hélas pour elle, elle n’aura plus aucune chance pour 2017 puisque, lassés des scrutins à problèmes, les dirigeants de l’UMP ont décidé pour désigner leur candidat à la Présidentielle d’abandonner les urnes pour les burnes et de procéder à un concours de quéquette. Franchement, là, ce ne sont pas les chroniqueurs du Coq qui les contrediront, puisque c’est comme ça que nous avons désigné notre rédacteur en chef et que nous devons bien l’avouer, maintenant, dans l’organisation interne du journal, depuis…  Tout est au poil !

En scène :

Douillon est au Petit Casino Rue Chapon, à Paris, jusqu’à fin Juin !

par Jean-Patrick Douillon

 

# [Les derniers articles de Coq des Bruyères]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette