Le parti fasciste a gagné!
Par Thierry Rocher

Thierry ROCHER renvoie la censure

Depuis quelques jours, j’ai pu observé les soubresauts de mes semblables dans leur conscience politique approximative ! C’est assez hallucinant! Encore une fois, on s’aperçoit que les notions historiques n’ont pas d’impact, à partir du moment où le contexte, le décor et l’emballage ont changé.

La dédiabolisation du parti fasciste a réussi. C’est une nouvelle majeure. Des fachos qui ne sont plus considérés comme tels puisqu’ils sont devenus respectables avec un discours populiste qu’une majorité de gens frustrés a envie d’entendre. Il a fallu des années pour en arriver là. Que d’efforts frontistes pour changer l’image, éliminer les anciens cadres de l’époque du borgne, qui sont, pour beaucoup, partis seuls au cimetière. Ce n’est pas pour rien, que les électeurs du parti fasciste sont peu nombreux chez les personnes du troisième âge et majoritaires chez les jeunes qui ont oublié de regarder dans le rétroviseur. C’est gagné, puisque pour la plupart des gens, on ne retient que le sourire de la blondasse, le drapeau tricolore, et les deux mots basiques de la propagande des fachos contre les ennemis: l’oligarchie et la mondialisation sauvage.

Et dans tout ça, qu’en est-il du respect, de la tolérance, de la liberté d’expression, de la défense syndicale, de l’enseignement ? On n’a jamais été élu sans un peu de démagogie, mais, j’ai toujours cru que quand il y en avait trop, le bons sens populaire finirait par l’emporter et que les électeurs criraient à l’imposture et à l’indécence. Eh bien non, le bon sens près de chez soi, c’est terminé !

De toutes façons, le Parti fasciste en piste n’est pas une réunion de fachos, 41%, aux dernières nouvelles le savent. Des gens souriants, compréhensifs, proches des pauvres, sympathiques avec la plupart des patriotes, même avec des journalistes, enfin les journalistes qui posent les bonnes questions. Respectable et crédible, on nous dit, puisqu’un autre stratège politique et futur premier ministre d’un gouvernement de cauchemar, Dupont-Gnangnan fait désormais partie du voyage. Dupont-Gnangnan , un gaulliste qui rejoint l’extrême-droite. Grandiose !

Et à côté de ces millions de gens qui se disent « Après tout, pourquoi pas, le FN (Fête à Neuneu)..? », les tergiversations indécentes de ceux qui ont compris que le Parti fasciste est un parti comme un autre puisqu’entre Macron, le méchant libéral, et Marine « Oui bon mais elle gagnera jamais », on ne va pas choisir !

L’inconséquence est une irresponsabilité qu’on veut fuir.

On a connu un triste vendredi (28 avril) avec le « Debout la France » qui a avoué bander pour la blonde aryenne, et de l’autre côté, le gourou Mélenchon qui a boudé cinq jours pour finalement parler pour ne rien dire, tout à son calcul pour les législatives. Mais je ne me moquerai pas de quelqu’un qui a dû perdre certaines facultés mentales. Des facultés mentales qu’il avait en 2002 pour lancer l’appel clair et net à voter Chirac pour faire barrage à J-Marie Le Pen. Mais bon, Chirac devait être plus à gauche! Et le vote blanc ou l’abstention, véritable signe de ralliement des rebelles! Ah quel courage politique ! On ne s’abaisse pas à voter Macron! Ben voyons ! C’est vrai que quand la maison brûle, on n’est pas obligé de balancer de l’eau, le feu finira par s’éteindre. La notion d’urgence est visiblement très subjective.

En tout cas, en guise de conclusion, une nouvelle fois, je lance l’appel aux bonnes âmes pour faire passer le message aux inconscients de regarder de plus près qui entourent la Le Pen, les Châtillon, Lousteau, Crochet, ces imposteurs qui devraient, en toute logique , dans quelques semaines, être condamnés par la justice. Je sais que le message est difficile à faire passer puisque le parti fasciste, aux yeux de ses admirateurs est victime d’un complot permanent orchestré par des juges haineux et des journalistes ignobles.

Difficile de prendre conscience du vrai visage de ce parti. Ca me fait penser à ces millions de Français, sous l’occupation, qui trouvaient les nazis polis et sympathiques.

A vous de voir ! Enfin, en gardant les yeux ouverts, on s’endort pas !

PS: Et toujours, sur la page Facebook Qi Shi Tsu vous pouvez commander le livre « Les pensées de Qi Shi Tsu » ou un tee-shit Qi Shi Tsu !

Par Thierry Rocher

Rocher by Peji

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

La une de Charlie