Patrick Font

Patrick Font par BabouseConçu en 1939, Patrick Font projetait de rester dans le sein de sa mère Conchita jusqu’à la fin de la guerre. Le 26 septembre 1940, apprenant par la TSF que l’axe Rome-Berlin-Tokyo serait signé le lendemain par nos amis nazis avec qui nous allions fricoter pendant cinq ans, il décida de sortir au grand jour après neuf mois et demi de préretraite dans les entrailles mexicaines.

Oui, neuf mois et demi, car il comptait bien venir au monde une fois la guerre finie. Or, voyant la tournure des choses, il se dit «  Si j’attends la fin des hostilités, je risque de naître sur mon auto à pédales ». Donc il grandit, toujours et partout en retard, apprenant à lire à neuf ans, délaissant le sein maternel à douze, criant « ALGERIE FRANCAISE ! » sur les barricades de mai 68, et devint professionnel du spectacle à 28 ans, au lieu de débuter comme tout le monde à 17 piges, pour devenir ex-chef de rayons chez Super U, ou, dans le pire des cas, Intermittent du Spectacle. De 1970 à 1995, il joua le rôle de Font dans le duo Font et Val.

– 1961-1968 : instituteur
– 1968-1970 : chansonnier au Théâtre de 10 Heures
– 1971-1995 : comédien et chanteur dans le duo Font & Val
– 1990-1996 : chroniqueur de Rien à Cirer, émission de France Inter
– 1992-1996 : chroniqueur de Charlie Hebdo
– 2006 : Il fonde avec Denis Zavarise le « Coq des Bruyères », et l’association « Les Auteurs réunis ».
– 2010 : Sortie de l’album « Si tu n’as rien à dire chante-le à la télé ! » en compagnie de Martial Paoli et Anthony Casanova, sous le label « Auteurs Réunis »; Publication de ses « Pensées » au « Cherche Midi »

La une de Charlie