Le peuple aime les promesses
Par Thierry Rocher , le 6 novembre 2018

Thierry ROCHER renvoie la censure

Edouard Philippe, l’efficace attaché de presse de Macron poursuit l’oeuvre du chef. La grogne des automobilistes qui viennent de réaliser qu’on les prend pour des cons, est habilement traitée, grâce à une communication qui tend à rendre coupable des victimes.

Un vieux truc qui marche toujours; ce ne sont pas les femmes victimes de viols qui ressortent, tête basse, des commissariats, ou tous ceux qui ont subit des actes de pédophilie dans l’Eglise ou derrière (ça dépend de la météo !) qui me contrediront !

Tous les Français profonds de la France profonde venaient d’apprendre que, grâce à nos décideurs chéris, le Loto du Patrimoine servait à renflouer les caisses de Bercy sans s’arrêter à la case Patrimoine et sans que l’émotion soit réellement exacerbée.

A part ça, encore et toujours les retraités qui n’en finissent pas d’être en colère et devraient, un jour, gêner aux entournures les braves députés République en Marche godillots qui battent le pavé dans leurs circonscriptions et qui, avec le temps, vont se lasser de raconter que tout va aller mieux grâce à la disparition de la Taxe d’habitation.

Alors, on ne peut s’empêcher de se dire que la colère, une fois retombée, peut laisser place à une vraie prise de conscience et pourquoi pas à une vision du bien collectif qui permet d’avancer sans égoïsme castrateur.

De son côté, Macron a pris un peu de repos à Honfleur, la ville d’Alphonse Allais; doit-on espérer qu’Emmanuel 1er s’inspire de l’esprit du grand homme pour trouver un nouveau souffle ?

Au bout du chemin, un peu de sagesse? On peut rêver. En attendant qu’elle fasse des petits un peu partout, je laisse la parole à mon maître, le célèbre philosophe chinois Qi Shi Tsu avec trois citations hors du temps (extraites des livres « Les pensées de Qi Shi Tsu » et « Les réponse de Qi Shi Tsu »):

« Quand on n’a rien à dire, doit-on le faire savoir ou se taire pour paraitre intelligent? »

« Comment faire pour être grand sans être adulte? »

« Le courage de la lâcheté est une force que tous les faibles n’ont pas. »

A bientôt!

Par Thierry Rocher

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette