Rapine le mene
Par Christophe Sibille , le 7 mai 2013

Christophe SIBILLE l’homme au micro

Si l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui… Eh ben, elle a pas lieu aujourd’hui, l’élection présidentielle, vous aviez pas remarqué ? Vont bientôt organiser la suivante avant la prochaine, ces cons de sondeurs !! Va lui falloir, au président, mettre en œuvre son programme avant d’être élu, et prendre en compte les résultats des sondages au sujet des promesses qu’il n’aura pas eu le temps de ne pas tenir !! Incroyable. C’est un peu comme un concert filmé ces vingt dernières années, on commence juste à apprécier une phrase musicale bien conduite, et paf ! A croire que, s’il n’y a pas un changement de plan tous les cinquièmes de seconde, le preneur de vue en chef craigne de se retrouver à Poil Emploi pour escroquerie.

Pardon, Guillaume ? Moi, j’ai dit ça ? A poil emploi ? Ca m’étonne de moi, parce qu’en ce moment, ce sont plutôt les chômeurs que l’emploi, qui se retrouvent à poil !! Non, je vous le dis, à bas la dictature des sondeurs et des cameramen !! Qu’ils restent à leur place !! En bons serviteurs discrets !! Et qu’ils laissent les artistes et les politiciens faire leur boulot !! Les tâches subalternes, à leur place !! Est-ce que je donne le pouvoir à ma gonzesse sous prétexte qu’elle prépare à bouffer et qu’elle passe les gosses en torchant l’aspirateur, alors que c’est moi qui ramène la thune ? Non !! Alors ? Enfin, je ramène ce que je ne dépense pas au bistrot et aux putes, faut pas déconner, non plus !! Chaque vache à ma place, et mes choses seront bien gardées !!

Bon, si les présidentielles avaient lieu aujourd’hui… Il faut que je vous narre !! Un vrai conte de fées !! Alors, il était une fois, l’histoire de « la lumière de l’espoir qui se lance à la poursuite des temps obscurs … » Et furent-ils heureux, et eurent-ils beaucoup d’enfants ? Pour une fois, court-circuitant la chute habituellement heureuse des contes, vocable ici synonyme de « bobards », on se prend à souhaiter que non. Vu que la fée suscitée ressemble plus à une truie de haute compétition qu’à la fée Mélusine, oui, la copine à Mélenchon, bravo, Anthony, Mée l’usine, très drôle, et que la progéniture garnie représente ici les électeurs fuyant putativement les partis classiques englués dans « la nuit des affaires, la nuit du délitement de la morale publique, la nuit du mensonge aux français. Nous avons gagné, parce que nous avons gagné le débat des idées ». Pendant que la fille du borgne blablatait en bavant, ou l’inverse, (j’ai du mal à distinguer), ses amoureux transis qui se retiennent, pour l’instant du moins, de lever le bras droit à la quasi-verticale pour ponctuer chacune de ses éructations mettaient ses fameuses idées en application en placardant des affichettes mignonnettes sur toutes les voitures garées à proximité du lieu de la foire. Et quoi t’est-ce t’il qu’y avait, comme développement argumenté de grandes idées au service du peuple, sur ces affichettes mignonettes ?

Un discours, une argumentation très très fins, très très élaborés !!! Les coordonnées privées intégrales de Caroline Fourest !! Ca, c’est du programme politique !! Sûr que les mignonnets militants chauffés à blanc ne vont rien avoir de plus pressé que de venir chanter une harmonieuse aubade sous les fenêtres de la sale gouine qui démonte point par point, et avec une intelligence rare, les borborygmes de la coche. Oui, je ne devrais pas utiliser ces qualificatifs, on avait dit : « pas le physique », mais, justement, elle n’a pas que le physique de la truie !! Il y a aussi la voix !! Vous l’avez entendue ? Sans déconner, il faut que j’arrête de l’écouter, parce que, moi, la charcuterie, j’adore ça, et qu’elle va finir par m’en dégoûter à force de mimétisme !! Ca me ferait bien chier, que les potes avec qui je partage régulièrement ma pitance croient que je suis devenu musulman !! Ou juif pratiquant !!

Ceci-dit, je suis très injuste !! Il y a quand même eu quelques beaux moments, dans ces dégâts de la Marine !! Si, si, je vous jure !! A un moment, elle a même dit : « ce long et sombre tunneeeeeeeeeeeeeeeeeeeel »… Arrête, Marine, arrête !! Tu m’exciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiites !!

par Christophe Sibille

# [Les derniers articles de Christophe Sibille]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette