Sondageons, piège à cons
Par Naqdimon Weil

NAQDIMON fait son malin

Donc, faut bien le reconnaître, les sondages se sont bien plantés. Non, pas dans l’ordre des candidats ni dans les dynamiques en cours, mais sur les chiffres exacts. Quand on sait que Macron-qui-est-pire-que-Le-Pen a fait 22.8% alors qu’on l’annonçait à 23%. 0.2%, c’est énorme !!!

Bon, allez, j’arrête mes bêtises, je ne suis plus Monsieur Nicodème ni le Camarade Naqdimon. Donc en gros, une fois de plus, les militants ont milité et ont refusé d’admettre que peut-être, il était de l’ordre du possible que la majorité de nos concitoyens ne pense pas que leur champion soit l’archétype du super-héros qui sauvera la France, le modèle ultime du Leader Suprême, le king du programme qu’il est bien et le plus grand démocrate de la Terre du Monde de l’Univers. Bref, en très gros, comme d’hab, les plus engagés des électeurs ont lu ce qu’ils avaient envie de lire, compris ce qu’ils avaient envie de comprendre et diffusé ce qui leur déclenchait une demi-molle, usant et abusant du biais de confirmation – cette déviance intellectuelle qui pousse à ne prendre en compte que ce qui va dans le sens de celui qui fait la recherche – pour au final être profondément déçu. Évidemment, pas les Macronistes, ils arrivent en tête. Mais tous les autres le sont. Surtout ceux qui, s’appuyant sur leurs magnifiques résultats concernant Trump, le Brexit et la Primaire de la Droite, prenaient pour argent comptant les prévisions de Filteris, le petit nouveau des sondagiers, venu de la terre des élans et du sirop d’érable, bref, des Canadiens. Sont balaises, les Canadiens, ils ont de jolies chemises à carreaux et coupent des gros arbres en criant « Timber » et ils mangent des trucs bizarres, comme des frites au gruyère fondu. Mais sinon, ils sont sympas.

Et complètement ineptes quand il s’agit de sondages. Enfin, pas tous les Canadiens, juste Filtéris. Parce que leur méthode, sans panel ni personnes à interroger se fonde sur les occurrences des noms sur les réseaux sociaux. Donc, en moyenne, plus votre nom apparaît, plus vous montez dans la hiérarchie élective. C’est malin comme système, non? Ben non! Car c’est confondre « Connaissez-vous Coca-Cola » et « Buvez-vous du Coca-Cola », ou pire, c’est mélanger « J’ai un tee-shirt Coca-Cola » avec « Je hais le Coca-Cola »* et d’en tirer une conclusion. Ils avaient prévu Trump ? Oui, certes. Mais ils n’avaient pas vu que Clinton ferait plus de voix et que seul le système des Grands Électeurs serait à la base de la victoire du Blondinet Cintré. Il avait annoncé Fillon au second tour de la Primaire de la Droite. Oui, mais contre Sarkozy et avec des pourcentages sans aucun rapport avec la réalité. Ils avaient prévu le Brexit. Ah ben non, en fait, ils n’ont pas bossé là-dessus… Bref. Je vois bien que les Fillonistes et les Insoumis sont déçus, Filtéris avait entretenu l’illusion.

Mais il n’empêche. Comme en 2002, comme en 2007, comme en 2012, les sondeurs n’ont pas révélé l’exacte réalité des chiffres avant l’élection, ils se sont globalement contentés de surligner les tendances et les dynamiques. Et comme d’habitude, on les a accusés de tous les maux de la Terre, tout en continuant à se gaver de leurs chiffres, surtout s’ils permettaient de mettre en avant le candidat retenu. Et en 2022, il en sera de même, on affirmera que les sondages se trompent toujours et qu’il ne faut pas les prendre pour argent comptant, tout en s’appuyant sur eux pour affermir son propos…

Mais vous, vous voulez faire mentir les sondages, vous voulez prouver qu’ils se gourent? Rien de plus facile! Comme Macron est annoncé à 62% contre 38 pour l’extrême-Blonde au 2ème tour, votez et faites voter massivement pour le jeunot, du genre 90/10, histoire de bien faire chier les sondeurs.

Et les Le Pen, aussi, un peu.

* : J’ai cité 4 fois Coca-Cola, normalement, je fais monter leur taux de reconnaissance, ils vont devoir me filer plein de thunes!

par Naqdimon Weil

Naqdimon by Ranson

# [Les derniers articles de Naqdimon Weil]

La une de Charlie