Le sport devant la télé!
Par Thierry Rocher , le 5 juin 2018

Thierry ROCHER renvoie la censure

En cette période où les grandes questions sur l’avenir du monde passent par les événements sportifs, avec en toile de fond l’inscription de Zidane à Pôle Emploi, je pense qu’il est utile de livrer aux lecteurs du Coq des extraits représentatifs de ma chronique du 28 mai lors de la Revue de Presse de Paris Première dont le titre était: le sport devant la télé est-il bon pour la santé?

Roland-Garros, avant la Coupe du monde de foot et le Tour de France, il convient d’alerter le public sur les risques et les avantages afin de prendre quelques précautions.
Pour la santé, tout dépend du sport choisi. Il n’est pas plus dangereux de regarder une compétition de curling que d’en faire. Dans les deux cas, on risque autant de s’endormir. Alors, mes conseils d’expert. Pour ce qui est du Tour de France, quand vous regardez,  en particulier les étapes de montagne,  pensez à bien vous hydrater.  J’ai l’exemple de nombreux amis qui, deux heures après l’arrivée de l’étape,  étaient encore à plat et avaient du mal à enchaîner les tournées de Pastis. Petite parenthèse: on a appris que le vélo pouvait soigner certaines maladies.  Par exemple, Frome, 4 fois vainqueur du Tour, a dit qu’il souffrait d’asthme.  Et il soigne son asthme en faisant du vélo. Alors, pour ceux qui souffrent d’asthme, escaladez le Tourmalet et l’Alpe D’hier, et, normalement, à l’arrivée, vous irez mieux. L’avantage à regarder les rois de la pédale à la télé, c’est d’être moins encouragé à prendre de la drogue,  alors que sur le bord de la route,  on peut facilement inhaler des effluves de substances illicites.
Pour ce qui est du foot devant la télé entre potes,  pensez à bien vous alimenter. Trop de supporters devant l’écran attendent la mi-temps pour manger leur pizza.  On constate la baisse d’énergie avec les cris qui mollissent en fin de 1ère mi-temps. La question qui se pose aux sportifs devant la télé, c’est: quelle boisson choisir pour être au diapason des champions ? Plusieurs boissons possibles,  ce qui compte c’est qu’il y ait de l’alcool car le sport et l’alcool vont ensemble ; vous le savez, le sport aide à éliminer l’alcool dans le sang,  tous les médecins vous le diront.  Le foot et la bière, c’est complémentaire, ben oui, c’est comme un aveugle et son chien ou un et chèvre.
Pour le tennis,  à Roland-Garros,  la boisson préférée c’est le Champagne,  c’est plus classe de roter avec du Champagne qu’avec de la bière,  enfin l’important, c’est de roter.
Avantage du sport devant sa télé,  c’est qu’on n’a plus de chances de chuter dans la descente de l’Isoard que chez soi, même si, chaque année,  on déplore des fractures du crâne mortelles de supporters sur la porte du frigo,  ayant couru trop vite chercher des bières.
Je parle des hommes devant leur télé mais il y a aussi des femmes qui regardent même si, souvent, elles choisissent des sports plus gracieux comme le patinage artistique. Le patinage artistique qui donne moins envie de boire mais plus de sucer son esquimau… Ce qui n’est pas désagréable,  je l’avoue.
Autre question: peut-on boire boire du vin devant son écran ? Les spécialistes disent qu’il vaut mieux en boire avant la compétition que pendant car cela éclaircit la voix et donne un coup de fouet pour bien démarrer.
Peut-on fumer pendant un match ? Si ça ne dérange pas vos amis,  pourquoi pas ? Mais à la fin c’est mieux.  Finir la soirée avec une petite pipe,  c’est sympa,  même si vous n’avalez pas la fumée.
Alors, avertissement du sport devant la télé pour la santé, et en particulier pour la santé de votre couple, messieurs,  pensez à toutes les femmes qui se sont tirées en vous voyant préférer voir tirer Griezmann !
Enfin, une question fondamentale demeure: faut-il allumer la télé pour la regarder car comme disait Qi Shi Tsu: « L’avantage de regarder la télé quand elle est éteinte,  c’est qu’on n’est pas obligé d’attendre la pub pour aller pisser. « 

Quelques rendez-vous: Le dernière Revue de Presse de Paris Première de la saison: le 11 juin.
Le 9 juin: à Honfleur, Académie Alphonse Allais, intronisation de Philippe Chevallier. J’ai le plaisir d’être son parrain.
Le 15 juin, au Crotoy, Magic Mirrors : « Qi Shi Tsu et moi », mon solo sur l’actu.
Pour le reste, suivez mes pages Facebook!

Par Thierry Rocher

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette