Star Mouarf, épisode 2
Par Naqdimon Weil

NAQDIMON fait son malin

– Apprends, jeune mégacitiwan, qu’irréconciliables ils sont, les Humouristes politiques et que jamais la Farce ne pourra être unie à nouveau. Et dommage c’est, car une demi-farce, comme une demi-molle, moins efficace, cela est.

– Oui, mais, Maître Tata Yoyo, comment différencierai-je les Humouristes de Droite de ceux de Gauche ? Et lesquels sont-ils nos alliés ?

– Pour les reconnaître, pas compliqué, cela est, tes oreilles d’ouvrir te contenter tu dois, crétin des Alphas ! Et nos alliés, aucun des deux n’est. Car chiants comme la pluie, les deux camps sont.

– Comme le papier ?

– Mais que tu es con !!! Écoute bien et la chose gluante qui clapote dans ta boîte crânienne utilise, pour une fois : l’Humouriste de Droite, facilement tu reconnaîtras, car souvent imitateur il est et des homosexuels toujours il se moque. Et aussi des belles-mères, des gays, des ministres socialistes d’il y a trente ans, des PD, des femmes, des LGBT, des Arabes et des invertis.

– Ils sont homophobes ?

– Non, pas du tout… Mais oui, cervelle d’huître ! Mais si le remarquer, tu leur fais, à la liberté d’expression ils vont hurler et au « on n’peut plus rien dire » ils vont s’épancher. Donc si un Humouriste de te faire rire tente en parlant de son beau-père arabe qui est devenu sa belle-mère, de Droite, il a de fortes chances d’être.

– Ah, ok, ok, ok !

– Si Clavier tu continues à imiter, jeune zihoneliwan, ma main dans ta tronche, tu vas prendre !

Jean-Luc Marcheciel prit prudemment un pas de recul. Les révélations de son vieux mentor Jusdail le plongeaient dans un abîme de réflexions et il n’en avait pas l’habitude, à force de regarder les émissions de Cyril Hanouna. Mais il tenait à savoir, alors il reprit :

– Les Humouristes de Gauche, Maître, à quoi les reconnaît-on ?

– Facile, cela est. Toujours de la même chose en général, ils rigolent, et surtout, d’eux-mêmes, jamais. Car de l’autodérision, ils n’ont pas, devant avant toute chose faire l’éducation du Peuple. Ils se gaussent  – et si « Telle la courbe du même nom », tu ajoutes, tes dents tu vas manger – des Sociaux-démocrates, de BHL, des patrons, de BHL, d’Israël, de BHL, des laïcs, de BHL, de l’économie libérale et de BHL.

– Mais ce n’est pas marrant !

– Tiens, pas une connerie, pour une fois, tu as dit, jeune boulawan ! Pas marrant et très très chiant. Car d’un pied sur l’autre, ils dansent. Si à leurs vannes moisies, tu ris, de l’humour le sens tu as. Si l’hémiplégie blagueuse, tu soulèves, fasciste et réactionnaire, tu es ! Car jamais de leurs blagues tu ne dois douter, sinon, de Droite, forcément, tu es.

– C’est idiot, Maître… Mais pourquoi, s’ils sont persuadés de détenir la vérité et de pouvoir faire le bien du Peuple, ne deviennent-ils pas des politiques ?

– Car la bouche plus grande que l’estomac, ils ont. Et qu’à la MJC Youri Gagarine de Romorantin ou dans une émission de France Inter, ils ont résidence et que confortable cela est. Et que tout et son contraire cela leur permet de dire, sans se poser de question, jeune calcédwan.

– Bref, de Droite comme de Gauche, l’Humouriste militant est chiant et n’a pas de recul.

– Sans voix par la fulgurance de ta pensée, tu me laisses ! Oui, raison, tu as, la Farce ils trahissent au nom de leurs idées. Et tout pourri, cela est.

– Alors, Maître, que fait-on ?

– De faire rire sans frontières, on essaye, toujours, sans se demander si on fait œuvre politique. Et quand ton niveau je vois, jeune avwan, le cul des ronces, on n’a pas sorti. Une histoire belge, raconte-moi.

– Heuuu, c’est un Belge qui dit « Alley, une foué… »

Maître Tata Yoyo secoua tristement la tête, son disciple n’avait pas l’accent belge et  cette blague avait au moins 1000 ans. La Farce n’était pas sauvée…

par Naqdimon Weil

Naqdimon by Ranson

# [Les derniers articles de Naqdimon Weil]

La une de Charlie