Surprise, surprise !
Par Thierry Rocher , le 25 septembre 2018

Thierry ROCHER renvoie la censure

A force de scruter l’actualité, on peut, parfois, être blasé par l’éternel recommencement, le déjà vu, surtout sur le terrain politique. Installé provisoirement dans cet état d’esprit, on guette les surprises qui pourraient égayer le quotidien. En regardant dans le rétroviseur, depuis une semaine, je dois dire que j’ai été servi par du neuf, de l’originalité.

Tout d’abord, la découverte d’un bon petit gars, injustement décrié, capable de présenter des excuses, Alexandre Benalla. Lors de son audition devant les sénateurs, il a démontré qu’il n’y avait aucune raison de ne pas le croire ni pour ce qu’il disait, ni pour ce qu’il taisait. La loi, rien que la loi, avec des morceaux de Macron, dedans ! C’est toujours émouvant le trop plein de courtoisie qui permet de rouler dans la farine des interlocuteurs crédibles.

Que dire de l’originalité de ce juge qui a crée la surprise en demandant une expertise psychiatrique de Marine Le Pen? L’envie de se demander pourquoi personne n’y avait pensé plus tôt? J’espère que ça donnera des idées à d’autres juges pour une expertise de toute la famille; la vigilance ne peut être que bénéfique pour l’avenir des Français.

Du jamais vu non plus avec Gérard Collomb! A son sujet, la surprise n’était pas nouvelle puisque Macron persistait à faire croire qu’il était Ministre de l’Intérieur mais là, le Lyonnais annonçant un départ programmé, a fait encore plus fort. Innovation: intermittent du ministère. C’est beau le travail collectif qui permet de sortir de l’égoïsme qui abaisse la politique.

Surprise aussi avec l’ami Jean Lassalle qui, pour ne pas être en retard, a pris de l’avance dans l’annonce de sa candidature à la Présidentielle de 2022. C’est bien, Jeannot! Il tire les enseignements de 2017 pour faire passer un message pas toujours audible pour les Français. Car, citoyennes, citoyens, il ne faut pas oublier qu’il avait échoué de peu la dernière fois avec 1,21%.

Surprise encore avec le retour en arrière de l’attaché de presse de Macron, Edouard Philippe qui a décidé d’épargner 300 000 retraités de ponctions CSG! Et une question fondamentale se pose: que va-t-il se passer le jour où Edouard Philippe va découvrir que les retraités sont plus de 16 millions? La compétence ne se décrète pas, l’incompétence se constate.

J’ai gardé le meilleur pour la fin avec Eric Zemmour. Là, je suis surpris qu’on soit surpris par ces sorties qui peuvent paraître nauséabondes mais qui sont dans la logique publicitaire du moment, à l’occasion de la parution de son livre: « Destin français ». Comment pourrait-on croire que celui qui ne gagnera jamais un lectorat définitivement hostile n’aille pas dans le sens de tous ces vieux (dans la tête) réacs, fachos plus ou moins poussiéreux? La grande qualité de Zemmour est de décomplexer toutes les fins de races, les nostalgiques d’une France qui n’a sans doute jamais existé, de tous ceux qui sont nés vieux et qui n’ont pas pu avancer sereinement dans l’existence faute d’expertise psychiatrique. Ne soyons donc pas surpris quand un personnage joue son propre rôle! Pas de surprise non plus avec sa déclaration au sujet de Maurice Audin! « Maurice Audin aurait mérité douze balles dans la peau ». Suite logique de la campagne publicitaire pour la sortie du nouveau livre.

Une dernière surprise: celle de ne pas avoir vu beaucoup de lecteurs du Coq à la première de ma pièce « Changer de vie » au Théâtre de Nesle, à Paris, le 11 septembre. Mais sans doute la bonne surprise de vous retrouver, toujours au Théâtre de Nesle, à 19 heures, mardi 25 septembre.
A bientôt!

Par Thierry Rocher

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

Patrick FONT - Souvenirs d'un cowboy d'opérette