Un bien pour un mâle
Par Thierry Rocher

Thierry ROCHER renvoie la censure

Alors que Paris a du mal à se satisfaire de la journée sans voiture,  que la ville d’Alep a du mal à s’habituer aux journées sans bombardements,  que les forces de l’ordre espagnoles ont du mal à comprendre que la démocratie a besoin d’urnes pour exister,  je me dis que décidément il n’y a que l’humour pour se protéger de la raison du plus fort qui a toutes les raisons d’être hors de contrôle de la Raison.
Et comme je suis sur les routes,  dans la France profonde,  et que ma connexion internet est fluctuante,  je me dois de ne parler que des choses essentielles,  ayant un nombre limité de mots à ma disposition.
Aussi,  je préfère laisser la parole à mon philosophie chinois ami,  Qi Shi Tsu,  avec les dernières pensées que je viens de traduire et qui devraient provoquer des moments de méditation intense chez les lecteurs du Coq.

« Aveugle et sourd, c’est assez complémentaire quand on veut faire un retour sur soi. »
« Enseignant est un métier formidable si l’on est capable de supporter les parents.  »
« Le luxe? Les riches sont trop cons pour savoir où il se cache. « 

Alors soyons naïfs: croyons que ceux qui ne pensent pas en rond soient écoutés. Une majorité qui braille peut-elle être attentive à une poignée qui pense ?

Et si le combat syndical ne débordait pas sur l’engagement politique? La raison d’être peut-elle retrouver le chemin de la raison (pure ou pas ) ?

Le comportement de ces  « théâtreux politiques » a malheureusement pris racine dans des calculs existentiels peu glorieux et bien loin d’un idéal altruiste.

Alors, je dirais simplement « vive le théâtre », avec ou sans gourou politicien joueur de claquettes, en espérant que les routiers ne bloquent pas l’accés aux lieux de spectacles.

Prochains rendez-vous: (en marge de quelques soirées à passer sur les scènes du Don Camilo et du Grenier) la prochaine Revue de Presse de Paris Premiere le 9 octobre,  les deux premières représentations de « La vie de Léo Tracy « , au Petit Theatre Impérial de Vichy,  14 et 15 octobre,  et les deux spectacles « Qi Shi Tsu et moi  » à Étampes,.20 et 21 octobre.
De quoi garder l’envie de croire en son prochain !

Par Thierry Rocher

Rocher by Peji

# [Les derniers articles de Thierry Rocher]

La une de Charlie