Considérations sur la peste brune

par | 19 Déc 2023

Après le Covid, les punaises de lits, une autre catastrophe, Bardella qui annonce être prêt à devenir premier ministre de cohabitation. Les Français conscients se frottent les oreilles, incrédules, les nostalgiques du vert-de-gris fredonnent Aili Ailo en silence. Le vent de la peur des frustrés souffle sur l’Europe. Orban en Hongrie ne manque pas une occasion de s’illustrer dans sa xénophobie maladive, ses limites étant ce qui mettrait en danger le robinet financier européen. La realpolitik prend toute sa saveur avec Viktor Orban qui vient une nouvelle fois de bloquer une aide financière pour l’Ukraine; 60 ans, le facho d’opérette, c’est dire si on risque de subir sa politique encore un moment. 

L’Italie a produit une femme qui promettait de bloquer l’immigration et qui déçoit maintenant les Italiens;  des Italiens qui l’ont portée au pouvoir, et pas uniquement des électeurs qui vivent dans le souvenir du Duce et qui s’aperçoivent, désappointés qu’elle n’a pas, dans les faits, la puissance de ses promesses.

La Scandinavie, modèle d’équilibre et d’intégration n’est pas à l’abri des écueils de la tumeur cancéreuse que sont l’exclusion et la recherche du bouc émissaire à travers des groupuscules sombres agissant en Suède et en Norvège.

Que dire des Pays-bas et de la fulgurante progression de l’extrême-droite avec son porte-flingue: Geert Wilders? Un parti qui ne recule devant aucune énormité puisqu’il ose s’appeler Parti pour la Liberté.

Hors concours, la dictature russe qui nous donne une leçon d’humour pour une campagne électorale visant à placer à la tête de cette fédération, pour la 25 ème fois, l’ami de Depardieu et comique de la Volga. Officiellement, rien à voir avec l’extrême-droite puisque nous sommes en présence de la droite extrême comme c’est le cas du clone principal, le pote biélorusse, Loukachenko.

Alors, évidemment avec un tel environnement, une telle ambiance nauséabonde,  comment ne pas faire bander nos 89 députés RN qui rêvent de se reproduire sous l’œil bienveillant de marine Le Pen. La cheffe historique qui espère enfin bénéficier du travail de fond de dédiabolisation qui commence à porter ses fruits. La respectabilité est là alors que l’horizon judiciaire s’obscurcit à l’approche des procès pour l’utilisation frauduleuse des gros sous européens. La solution pour le RN sera bien sûr de jouer la carte de la victimisation pour faire gonfler le nombre d’irréductibles. En attendant, on vit de petites victoires, comme celle qui concerne la loi sur l’immigration et la démarche jouissive qui a fait mordre la poussière à Darmanin. On ne va pas lâcher facilement le fond de commerce, ce serait de l’inconscience politique.

 

Retrouvons un peu de sagesse, les amis, avec ce constat du célèbre philosophe Qi Shi Tsu: « L’indignité politique est devenue un art ». 

Qi Shi Tsu à offrir à Noël; Noël tout proche mais il est encore possible d’être dans les temps, un livre ou plusieurs… « Les pensées de Qi Shi Tsu », « Les réponses de Qi Shi Tsu », « L’Expert et Qi Shi Tsu »’, « Les bonnes raisons de ne pas avoir tort » (un cadeau pour cette fin d’année pour toute commande de deux exemplaires, message en MP)

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques

Echec et mat au coup de poker

Pour une fois que les élections européennes avaient l’air d’intéresser les Français, Macron a réussi à faire en sorte qu’on n’en parle plus. Peu importe comment on analyse la stratégie du chef de...

Vive l’automobile !

Retour sur la question de l’automobile présentée fin mai à la Revue de presse de Paris Première (chronique presque intégrale) Avant les prochains départs en vacances, j’ai voulu faire le point sur...

Guillaume Meurice ou le cas d’école

Guillaume Meurice ou le cas d’école

C’est l'histoire médiatique qui dure depuis 6 mois : un humoriste d’une radio publique fait une blague dans une émission humoristique. La blague est douteuse, dans le sens où il y a un doute sur son...