La France de demain: un pays naphtaline?

par | 21 Déc 2021

Quelle époque merveilleuse nous vivons! J’ai dû arriver à l’âge mûr qui est le mien pour voir cette avancée significative vers un pays nauséabond et rabougri, les protagonistes prometteurs de cet objectif ayant le regard braqué sur le rétroviseur. Sur le sol où je vis depuis toujours, cela donne un goût étrange. Les millions de gens séduits par les personnages dangereux que sont Zemmour et Ciotti, ça fait peur; ça fait d’autant plus peur que de ne pas voir le danger est en soi un grand danger pour les autres. C’est bien sûr le genre de subtilités qui échappent aux esprits basiques qui ont raté l’encadrement psychologique de professionnels de la santé mentale qui auraient pu leur permettre de soigner peurs et frustrations, causes de leur mal-être. 

La vieillesse de l’esprit n’a pas d’âge, on le voit avec la colonie des jeunes soutenant le frustré, des jeunes qui ont accumulé la poussière depuis leur naissance. L’immigration et l’insécurité restent la base du fond de commerce de cette droite extrême qui joue dans la surenchère permanente. Pour ces gens-là, il n’est pas vraiment question de l’écologie et des problèmes climatiques. A moins que s’attaquer à l’immigration et à l’insécurité règle de facto les petits soucis écologiques de la planète. Alors, Pécresse ou Ciotti, une vraie différence? Oui, le sexe est différent, la coupe de cheveux aussi je crois… Plus que ça? Certains doivent rêver à une équipe de choc: Zemmour président, 1er ministre Pécresse, Ciotti à l’Intérieur, Marine Le Pen Ministre de l’éducation Nationale. Et pour les frontières, on a de beaux fabricants de miradors, du made in France comme la société Lagneaux. Elle commercialise des modèles pour chasseurs mais devrait pouvoir construire des miradors de plus grand format pour surveiller efficacement les territoires et nous protéger des barbares. 

Le pays naphtaline est en marche. Avec cette perspective en tête, les avis seront partagés: une nouvelle vie selon certains, une petite mort selon les autres…  et une lente agonie constateront les indécis d’aujourd’hui. 

Pour récupérer les brebis égarés dans le camp de l’extrême-droite, la droite extrême va jouer avec les arguments et les solutions du bord provisoirement concurrent. C’est un réflexe politicien vieux comme le monde mais pour des gens qui vénèrent le passé, quoi de plus normal que le respect des traditions.  La violence verbale et physique va ponctuer les semaines qui nous séparent de l’échéance électorale, de quoi donner un sens à la triste existence de cette arrière garde à la dérive. La thématique obsessionnelle permettra à ces fachos en devenir de ne pas apporter de réponses aux questions qu’ils ne se posent pas.  

Reste à savoir ce que les bons maires de France feront avec leur signature diabolique ou salvatrice pour donner une couleur agréable ou non à la démocratie !

Peut-être que dans quelques jours, le Père Noël viendra nous apporter un peu d’espoir. Il faut y croire, il faut toujours croire au Père Noël !

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques
V comme Val (Philippe)

V comme Val (Philippe)

Auteur compositeur interprète, journaliste, rédacteur en chef puis directeur de Charlie Hebdo, essayiste… Philippe Val est avant tout un intellectuel français. Il publie aux éditions de...

Attention aux dangers de l’été

Comme je l’ai évoqué dans la dernière Revue de presse de la saison sur Paris Première, je reviens sur tout ce qui doit alerter avant cette période estivale marquée, on le sait, par l’insouciance des...