L’arrière boutique du Rassemblement National

par | 27 Avr 2022

Après la défaite de Marine Le Pen, il reste le souvenir des images sans aspérités et des discours de bienveillance pour le peuple pendant la campagne. Il convient tout de même de remettre les pendules à l’heure avec le Rassemblement National qui a gardé les fondamentaux, n’en déplaise à ceux qui ne veulent pas voir la réalité de l’extrême-droite. Le travail de dédiabolisation effectué ces dernières années par Philippe Olivier, député européen et mari de Marie-Caroline Le Pen a porté ses fruits. En plus la France profonde a appris qu’elle aimait les chats, alors tout va bien. 

Mais parlons un peu des amis fidèles qui sont toujours actifs mais qui ne sont plus sur le devant de la scène; il ne faut pas faire peur au bon peuple. Encore et toujours, Frédéric Chatillon et Axel Loustau, les fameux piliers du GUD, et toujours influents loin des projecteurs ; le GUD dont on a reparlé récemment avec Loïk Le Priol et Romain Bouvier, assassins présumés du rugbyman Federico Aramburu. L’ultra violence est la marque de fabrique du GUD. La respectabilité recherchée, c’est bien sûr gommer ce qui fait tache, comme, par exemple, le passé de Philippe Vardon, ancien dirigeant du Bloc Identitaire, déjà condamné à de la prison ferme pour « violence en réunion avec armes ». Vardon devenu le boss en PACA. Son ami du R.N. Frédéric Boccaletti a été aussi condamné pour « violence en réunion avec arme ».

Le Bloc Identitaire a changé de nom. On retrouve les protagonistes sous l’appellation Génération Identitaire ou Les Identitaires. En février 2021, le R.N. a soutenu le groupe G.I ce dont Jérémie Piano, porte-parole des G.I. s’est réjouit. Dommage pour le R.N. que Damien Rieu fondateur de Génération Identitaire ait quitté le parti pour rejoindre Zemmour. 

En tout cas les jeunes du R.N sont toujours liés à Génération Identitaire, en Normandie par exemple, avec Bastien Holingue ou Luc Lahalle qui a dirigé le syndicat étudiant La Cocarde, très proche des Zouaves Paris, de sinistre mémoire. 
Illustration de cette violence, à Nantes, avec Wilfried Van Liempd, membre du R.N.,  aussi proche de la candidate aux dernières municipales que du groupe néo-nazi « Arsouille Naoned ».
Le bureau national du R.N n’est pas mal non plus avec Gilles Penelle passé par un groupuscule identitaire et le conseil national avec Julie Rechagneux dont les liens avec les préceptes du 3ème Reich ont été mis en lumière en 2017. 
Coup de chapeau aussi à la virilité des gros bras du R.N et à celui qui continue de s’illustrer dans le service d’ordre: Daniel Dos Santos. 
Ah tout ça donne envie mais les fachos sont priés de rester au fond de la salle. On va continuer à prendre les photos sans eux. 

En 2014, j’avais écrit un feuilleton « Le monde merveilleux de Marine et Florian » (l’époque où Florian Philippot était aux manettes), feuilleton en 15 épisodes sur internet puis dans le livre « Debout ! » (aujourd’hui épuisé). Après l’avoir relu, j’ai choisi de reprendre un passage pour un clin d’œil. 

Extrait de l’épisode 3 du 29 octobre 2013
«(…) Agacement pour Marine et Florian cette semaine, c’est le groupe Marionnaud qui s’est désolidarisé du fondateur, Bernard Marionnaud, présent sur la liste FN pour les prochaines municipales à Clamart, tout ça parce qu’il a trouvé la lucidité à 77 ans. C’est beau la sénilité quand elle arrive en fin de vie, ce qui est rare pour les sympathisants frontistes, claironneront leurs détracteurs. Il était convenu que j’évoque aujourd’hui cette fine fleur de la jeunesse de la pensée musclée qui compose le service d’ordre chargé de défendre le bien intérieur du parti contre les attaques multiples du Mal qui rôde à l’extérieur. A ce sujet, quel exemple pour ces jeunes rasés de prés que la réussite d’un proche de longue date de Marine la mutine, l’immense conseiller Frédéric Chatillon qui, après voir fait ses armes à la direction du GUD, Gentils Universitaires Démocrates, a fait un parcours remarquable avec à la clé une fortune que la décence nous empêche de chiffrer. Un nouveau titre de gloire pour Frédéric Chatillon, c’est la fonction de conseiller de Bachar El-Assad qui se bat contre le péril intégriste, le grand Bachar qui est à la démocratie ce que Florian Philippot est à l’humour. Ah Frédéric Chatillon, quel beau repère pour tous les membres des JNR qui ont souffert de leur dissolution demandée par un état bolchevik et qui se contentent aujourd’hui de protéger les banderoles à la gloire de nos idées nationales en buvant quelques bières pour soutenir l’économie d’une région qui partage dignement notre projet: l’Alsace. Les racines du DPS, Département Protection Sécurité, restent vivaces et tous ceux qui y ont goûté ont toujours besoin d’exercices physiques partagés, dans la bonne humeur, avec des partenaires basanés ou colorés, et cela, chacun peut le comprendre quand on parle de membres en bonne santé.»

                                             ……

A part ça, retour sur scène avec « Expert » version 2022 pour deux soirées exceptionnelles, les 17 et 18 mai au Passage vers les Etoiles (Paris 11), après deux ans d’interruption.

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques
V comme Val (Philippe)

V comme Val (Philippe)

Auteur compositeur interprète, journaliste, rédacteur en chef puis directeur de Charlie Hebdo, essayiste… Philippe Val est avant tout un intellectuel français. Il publie aux éditions de...

Attention aux dangers de l’été

Comme je l’ai évoqué dans la dernière Revue de presse de la saison sur Paris Première, je reviens sur tout ce qui doit alerter avant cette période estivale marquée, on le sait, par l’insouciance des...