Le marché de l’occasion

par | 9 Nov 2021

Acheter de l’occasion plutôt que du neuf.

C’est la tendance du moment. Il y a des domaines où c’était courant. En amour, par exemple, vous le savez, c’est plus souvent de l’occasion que du neuf. Les premières mains, c’est rare. En politique, on s’ habitue à faire dans l’occase. Et même quand on pense que c’est du neuf, quand on enlève la poussière des discours, c’est du vieux. On le voit en ce moment. Les voitures d’occasion, c’est pas nouveau, même si  les gens gardent de plus en plus longtemps leur Ami 6 ou leur 4L; dans les familles, les vêtements des frères ou des soeurs ainées qui finissaient avec les plus petits, vous avez tous connus…les plus chanceux portaient les fringues du frère plus vieux, les garçons les moins gâtés les vêtements de leurs soeurs, la cause de bien des positionnements sexuels difficiles à l’adolescence. 

Aujourd’hui, les marchés pour l’occasion sont multiples. Les téléphones, les livres, c’est très bien. Un roman d’occasion, c’est la même histoire qu’un neuf. Les lunettes, c’est courant, d’où l’expression se voir… à l’occasion. 

Méfiez-vous des trop bonnes affaires. Un ordinateur dans son emballage d’origine à – 50% avec un vendeur qui a perdu la facture d’achat pourra vous valoir des explications à la maréchaussée. Les médicaments d’occasion ne sont pas toujours fiables. Ne pas oublier de vérifier si le nombre de comprimés dans la boite correspond  au chiffre inscrit sur l’emballage.

Alors neuf ou occasion, un des principaux marché concerne le transport avec l’automobile et le vélo.

Et pour les cadeaux, c’est pareil. Dans ma famille on s’offre de l’occasion. A Noël, des sex-toys d’occasion. De toutes façons, on le voit quand  ça a peu servi. On m’avait offert un Scrabble d’occasion, c’est un vrai bonheur. Finies les parties interminables. Avec toutes les lettres qui manquent les parties sont plus rapides. Puisqu’on parle de Noël, les boites de chocolats d’occasion, ou celles qui restent de l’année passée, ça marche aussi, il suffit d’écrire au feutre « Joyeux Noël » sur la date limite de vente dépassée. C’est tout simple. Pour les enfants, les poupées d’occasion, ou les poupées gonflables pour les plus grands, à condition qu’elles soient bien entretenues. 

Petite parenthèse, tout n’est pas bloqué dans les containers en Asie, les livres de Qi Shi Tsu, neufs ou d’occasion sont en France. 

Mais c’est pas le succès pour tous les secteurs. J’ai un ami qui s’était lancé dans les cassettes VHS d’occasion, ça n’a pas marché et il a monté ensuite une société de corbillards d’occasion, pas facile de faire son trou non plus. 

En parallèle du marché de l’occasion, pour dépenser moins, il y a la location. Tout se loue. Par exemple, Il y a les papys aisés qui louent des étudiantes. Et pas forcément pour étudier …Louer un enfant, une bonne idée …on voit comment ça marche, avant d’en faire un soi-même..un gain d’expérience qui évite la maltraitance par des parents irresponsables. Louer un déambulateur ..pourquoi acheter une déambulateur sachant que c’est du provisoire.?

Enfin, neuf ou occasion, il s’agit de consommer et dans consommateurs, il y a trois syllabes de trop diront certains et c’est là que le célèbre Qi Shi Tsu en observant le troupeau s’interroge sur les cons: Est-ce qu’un con le devient grâce à la folie acheteuse d’une masse de cons ou est-ce que c’est parce qu’ils sont cons qu’ils restent entre eux?

PS: Avant les fêtes, sachez que les livres sont toujours disponibles: « Les pensées de Qi Shi Tsu », « Les réponses de Qi Shi Tsu » et « L’Expert et Qi Shi Tsu »

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques
V comme Val (Philippe)

V comme Val (Philippe)

Auteur compositeur interprète, journaliste, rédacteur en chef puis directeur de Charlie Hebdo, essayiste… Philippe Val est avant tout un intellectuel français. Il publie aux éditions de...

Attention aux dangers de l’été

Comme je l’ai évoqué dans la dernière Revue de presse de la saison sur Paris Première, je reviens sur tout ce qui doit alerter avant cette période estivale marquée, on le sait, par l’insouciance des...