Le pouvoir du crime

par | 1 Mar 2022

Pour accéder au pouvoir suprême d’une grande puissance, il faut un système de fonctionnement mental différent de celui des hommes basiques. Le pouvoir doit être assumé en toute conscience dans une démocratie apaisée ou en mouvement mais contrôlée. L’abus de pouvoir peut apparaître dans une démocratie mais les garde-fous sont suffisamment solides pour se protéger des excès. Le pouvoir absolu dénote d’autres ressorts mentaux qui s’installent avec le temps. Pour que le dérèglement mental porte ses fruits chez un dirigeant motivé, il faut à la fois bien s’entourer et donc que financièrement les proches y trouvent leur compte pour ensuite pouvoir s’isoler afin que les remises en cause n’aient pas de prise sur les décisions personnelles du dictateur en devenir. Pour que tous les leviers soient maîtrisés, il faut du temps. Il faut du temps pour que le psychopathe mette en place un système capable de donner un sens à son existence qui n’en a pas. Vivre dans un fantasme de grandeur et faire croire au plus grand nombre que le bonheur passe par là, il faut du temps. La caractéristique de ce comportement est le non-respect de la vie, le non-respect de l’autre, un dérèglement qui pourrait être pris en charge par la psychiatrie à condition de faire la démarche. Vu de l’extérieur, le verdict est qu’on à faire à un minable, pauvre type, dangereux bien sûr mais dont les frustrations l’ont privé de toute réflexion censée. Et durer devient vite l’obsession car il ne s’agit pas de faire trois petits tours et puis s’en va, il faut se maintenir et la propagande, la désinformation sont des rouages majeurs du système.  

Poutine est une caricature épouvantable, à l’image du groupe Wagner de sinistre réputation, et on espère que les Russes qui manifestent contre cette dictature avec un grand courage, puisse éliminer le tyran et sa clique mais si ces criminels contre l’humanité sont à gerber,  le sont aussi des figures françaises qui ont mangé dans la gamelle ou encensé l’immonde, sans sourciller, sans scrupules, les Fillon, Depardieu, Zemmour, Le Pen, Philippot… et tant d’autres moins connus.

Je voudrais avoir une pensée pour un certain Alexeï Mechkov, ambassadeur de Russie en France. J’ai toujours été impressionné par les serveurs de soupe (périmée), capables de s’asseoir sur leur dignité en toute bonne conscience. Lui parmi d’autres tristes pantins. C’est un métier. Une vocation peut-être.

En voyant des pauvres types comme Poutine, et dans le monde, ils sont nombreux dans le club des dictateurs, je ne peux m’empêcher de penser aux pays qui n’emmerdent personne et réciproquement. Mais tout le monde n’a pas la chance de vivre en Islande ou en Norvège avec des dirigeants honnêtes et responsables.

La liberté finira-t-elle par l’emporter et les Russes bâillonnés réussiront-ils à se débarrasser physiquement du tyran et de ses protégés? On peut rêver mais il faut y croire. En tout cas, souhaitons que les Chinois restent tranquilles dans leur soutien et que les Européens aillent bien au-delà du blocage du système bancaire Swift. Poutine et ses complices n’en sortiront pas indemnes. Et pour nous Français, ce ne sera que des conséquences dérisoires face au drame que vit et va vivre le peuple ukrainien et son remarquable président Volodymyr Zelensky. Le souhait également que la chaîne de désinformation RT France financée par la Russie soit, comme en Allemagne, interdite en France.

A part ça, tout va bien ou presque. Du coup, moins de conneries débitées à la minute pour une campagne électorale désormais à l’arrêt. Les idées fortes finiront par surnager et rappeler que la démocratie  a besoin d’élections… le temps venu.

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques
V comme Val (Philippe)

V comme Val (Philippe)

Auteur compositeur interprète, journaliste, rédacteur en chef puis directeur de Charlie Hebdo, essayiste… Philippe Val est avant tout un intellectuel français. Il publie aux éditions de...

Attention aux dangers de l’été

Comme je l’ai évoqué dans la dernière Revue de presse de la saison sur Paris Première, je reviens sur tout ce qui doit alerter avant cette période estivale marquée, on le sait, par l’insouciance des...