Les oubliés de l’actualité

par | 28 Fév 2023

En marge de l’affaire Palmade, du séisme en Turquie et Syrie, des retraites et de la guerre de Poutine, il y a quelques sujets qui n’arrivent pas à intéresser les médias à la hauteur de ce qu’ils représentent. 

A commencer par la situation en Birmanie, ce pays trop loin de chez nous, cette dictature épouvantable soutenue par un connaisseur en matière de dictature: Vladimir Poutine. Je ne pense pas être le seul à souhaiter avoir des nouvelles des investisseurs français, ceux qui sont restés et ceux qui sont partis depuis le coup d’état sanglant de février 2021. Et sortir d’une vitrine de la vie civilisée qu’on peut afficher à Rangoon.

Et silence radio ou presque pour les affaires de Bolloré l’Africain. Bolloré face aux Camerounais, face au Togo, à la Guinée, ah que de beaux matchs dans les tribunaux ! Des actes de corruption que Vincent Bolloré  a d’ailleurs reconnu. La corruption et l’Afrique, passage obligé, ça va de soi. On aimerait tant que le plus grand visionnaire investigateur du PAF et ami de Bolloré, Cyril Hanouna, présente un super dossier objectif et qu’il ouvre la voie à d’autres journalistes qui ont conservé leur carte de presse. Et quel bonheur de mettre en lumière ce défenseur de la liberté d’expression qu’est Vincent Bolloré. 

Alors, une fois les dossiers de corruption ouverts, pourquoi ne pas regarder de plus prés la situation ukrainienne? A force d’avoir braqué  les projecteurs sur l’ignoble agression de Poutine, il serait honnête de mettre en lumière le système de corruption qui a gangréné l’Ukraine même si la Russie reste son professeur dans ce domaine. L’espoir est de mise puisque le mentor de Zelensky, l’oligarque qui a détourné des milliards, Kolomoïsky est dans le collimateur et va devoir rendre des comptes. C’est le début d’un ménage qui a commencé mais il serait bien de pouvoir approfondir la question et que de vrais enquêtes journalistiques utiles à tous, voient le jour. Si, désormais Kolomoïsky a désormais son avenir financier bling bling derrière lui, il n’est pas le seul à devoir rendre l’argent détourné. Le président ukrainien a compris que vouloir faire partie de l’Europe demande un certain assainissement des pratiques du pays; c’est même une obligation pour la future appartenance espérée.

Après ces trois sujets dont le dénominateur commun est la corruption, on peut continuer la liste des « oubliés « , ces oublis qui génèrent de plus en plus de victimes dans l’indifférence générale. Le malheur est à géométrie variable alors la seule réplique efficace à oppose sûr, r reste l’optimisme, optimisme béat pour certains, optimisme raisonné pour d’autres. On avance comme on peut, puisque l’optimisme, c’est avant tout de ne pas s’arrêter. 

Bien sûr, dans la foulée de ces pistes inexploitées, d’autres investigations seraient bienvenues, en particulier celles qui concernent les paradis fiscaux, ces niches à l’escroquerie légales, en premier lieu la situation de l’état du Delaware, pour faire le point du donneur de leçon de probité américain. Mais bienvenu également un état des lieux des pays où la corruption peut se développer en toute impunité, comme aux îles Fidji, Samoa, Iles vierges, Panama etc…

Enfin, on peut comprendre que les décideurs politiques aient la même attitude que les journalistes serviles pour ne pas faire bouger les choses et que la recherche de l’honnêteté reste dans les beaux discours afin de ne pas prendre de risque pour leur vie.

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques

Echec et mat au coup de poker

Pour une fois que les élections européennes avaient l’air d’intéresser les Français, Macron a réussi à faire en sorte qu’on n’en parle plus. Peu importe comment on analyse la stratégie du chef de...

Vive l’automobile !

Retour sur la question de l’automobile présentée fin mai à la Revue de presse de Paris Première (chronique presque intégrale) Avant les prochains départs en vacances, j’ai voulu faire le point sur...

Guillaume Meurice ou le cas d’école

Guillaume Meurice ou le cas d’école

C’est l'histoire médiatique qui dure depuis 6 mois : un humoriste d’une radio publique fait une blague dans une émission humoristique. La blague est douteuse, dans le sens où il y a un doute sur son...