Pour qui voter?

par | 29 Mar 2022

Cher journal,
Voici donc venu le temps tant attendu, par de moins en moins de gens, des élections présidentielles. Cette chronique étant la dernière avant le 1er tour, je m’en vais soliloquer.

Question 1: Pourquoi ne pas s’abstenir?
Sans déconner? S’abstenir? On te demande ton avis pour savoir qui gouvernera le pays, et toi, trop boursouflé par ta foutue chance de vivre dans une démocratie, tu te dis que personne ne mérite ta voix?
Il y a 12 candidats: 2 trotskystes, 4 représentants la gauche, 3 candidats représentant la droite dont le chef de l’Etat, 3 candidats de l’extrême droite. Et tu n’aurais pas de choix? Tu n’arriverais même pas à trouver un petit dénominateur commun qui te ferait te dire, malgré ton égo à la con et ta suffisance surévaluée, que tu fais un peu partie de la société? Si tout le monde faisait comme toi, à savoir s’en foutre qu’on soit en démocratie, eh bien elle disparaîtra sans bruit et dans la terreur.
Et surtout, oui surtout, ne t’imagine pas en «résistant» ou un truc un peu héroïque dans le genre. Si la démocratie crève, puisque tu n’as déjà pas eu le courage de la défendre en bougeant ton petit cul pour glisser un bulletin dans une urne, je te divulgue la suite: tu ne vas rien faire car c’est ce que tu fais de mieux.

Question 2: Tu vas voter pour la gauche ou pour la droite?
La gauche. Je suis intrinsèquement de gauche. C’est une sensibilité qu’on a dans ses tripes, et c’est comme ça. La justice sociale, les libertés individuelles, l’importance de la culture, la laïcité, une forme de bienveillance et de solidarité naturelle envers ceux qui sont un peu plus dans la mouise que soi, c’est ma manière de voir la gauche et je n’en démords pas.

Question 3: Puisqu’il est le mieux placé dans les sondages, faut-il voter Mélenchon? 
Plutôt me bouffer les veines que de voter pour ce minable qui balance une théorie complotiste chaque fois qu’il ouvre son claque merde! Mais te rappelles-tu des dernières présidentielles? Quand il refusait de reconnaître les résultats? Sans parler de sa fascination pour Castro, Chávez et Maduro, du gouvernement chinois, et de Poutine jusqu’à la semaine dernière. Ce type quand il parle de géopolitique, il prend toujours position pour les dictatures qui ont mis du rouge sur leur drapeau! Mais ce n’est pas ça la gauche. Il faut être amnésique ou dans le déni pour oublier toutes ses prises de position. Il exècre les USA et Israël, et tout ce qui ressemble de près ou de loin à une démocratie. D’ailleurs je préfèrerais toujours vivre dans les pays qu’il déteste plutôt que dans les pays qu’il soutient (Chine, Venezuela, Syrie, Cuba…)

Question 4: Donc Poutou ou Arthaud ?
Poutou, Arthaud, Zemmour, Le Pen et Dupont-Aignan sont dans le même camp. Celui qui te fait craindre qu’une fois au pouvoir tu trouveras plus de tricératops dans la rue que de liberté dans ta vie. Je n’échangerai jamais une démocratie imparfaite au profit du monde parfait qu’ils rêvent de t’imposer à coup de pied au cul.

Question 5: Alors il ne reste plus que Jadot, Roussel ou Hidalgo?
Les 3 me sont sympathiques, et je regrette parfois, pour ne pas dire tout le temps, que la gauche plurielle chère à Jospin ne lui ait pas survécu. Cependant, je ne voterai pas pour un parti qui se nomme «communiste». Le PCF a soutenu, à l’instar de Mélenchon aujourd’hui, toutes les pires dictatures depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Se référer officiellement à cette idéologie et au mieux un anachronisme au pire une infamie.
Le problème de Jadot c’est son parti… entre ceux qui voulaient Nicolas Hulot et ceux qui voulaient Sandrine Rousseau, je me dis que ni la laïcité ni le réel n’est dans l’ADN d’EELV. Ce parti qui joue trop souvent la carte de la pureté ne m’attire pas. Donc, comme j’ai le choix, je vais choisir ailleurs.

Question 6: Tu ne vas quand même pas voter Anne Hidalgo?
Bien sûr que je vais voter pour elle. Elle est maire de Paris donc j’estime qu’elle a l’expérience pour gouverner un pays; elle est de gauche, et elle n’a jamais hésité à dire et répéter «je suis Charlie». Alors même si le PS a des casseroles, même si des déceptions sont possibles, je voterai plutôt pour une candidate que je ne crains pas et dont je n’aurai pas honte.

Question 7: Bon, et au second tour?
Il y a les candidats pour qui j’aimerais pouvoir voter au second tour: 1. Hidalgo, 2. Jadot. Les candidats pour qui je voterais s’il le faut: 1. Macron, 2. Roussel, 3. Pécresse. Le reste, il en est hors de question.

Question 8: Ça veut dire qu’un second tour Macron – Mélenchon, tu voterais Macron ?
C’est un peu plus simple: je voterais Marcon voire Pécresse plutôt que Mélenchon. Et un second tour Mélenchon – Le Pen, eh bien j’apprendrais à pêcher pour l’occasion en compagnie des abstentionnistes.
Ensuite, j’espérerais que nos institutions soient suffisamment solides pour qu’on puisse s’en débarrasser dans 5 ans.

Question 9: Penses-tu convaincre en disant cela ?
Peu m’importe, je dis ce que je pense puisque, n’en déplaise à Mélenchon, Le Pen et Zemmour, nous en avons encore le droit..

Par Anthony Casanova

Par Anthony Casanova

Anthony Casanova est le directeur de publication et le rédacteur en chef du journal satirique Le Coq des Bruyères.
D'autres Chroniques
V comme Val (Philippe)

V comme Val (Philippe)

Auteur compositeur interprète, journaliste, rédacteur en chef puis directeur de Charlie Hebdo, essayiste… Philippe Val est avant tout un intellectuel français. Il publie aux éditions de...

Attention aux dangers de l’été

Comme je l’ai évoqué dans la dernière Revue de presse de la saison sur Paris Première, je reviens sur tout ce qui doit alerter avant cette période estivale marquée, on le sait, par l’insouciance des...