Pouvoir d’achat

par | 15 Mar 2022

(Retour sur le mois de février avec les grandes lignes d’une chronique de la Revue de Presse).

Le pouvoir d’achat, un thème majeur de la campagne électorale, et février, c’est bien sûr le mois du pouvoir d’achat puisqu’avec 28 jours seulement pour dépenser, on a plus de pouvoir d’achat qu’en janvier. On gagne plus en février, vous le savez, puisqu’en divisant votre salaire par 28, la journée est mieux payée que le mois précédent. Je vais donc m’adresser au plus grand nombre et pas uniquement à mes amis du CAC 40.

En février, que des signes positifs pour le porte-monnaie. On a commencé avec la Chandeleur, le 2, et la Chandeleur, c’est les crêpes, pas chères à fabriquer pour toute la famille, rien à voir avec les galettes des rois en janvier pour lesquelles les pâtissiers nous ont expliqué pourquoi l’augmentation du prix de beurre avait transformé la frangipane en produit de luxe à 200 € le kilo. Les crêpes, ce sont des ingrédients de base: la farine, les œufs, le lait, le sucre. Alors que penser de l’augmentation de ces produits depuis l’an dernier: le sucre +63%, le beurre +33%, le lait 15% et les œufs 20% prévus pour 2022 ?

Alors dépêchez-vous de faire des crêpes avant de ne plus avoir les moyens d’acheter des œufs, du lait et du sucre…et d’être obligé de vous contenter de la farine avec de l’eau… ce qui est nettement moins goûteux…

C’est marrant, le 2 février, c’était aussi la journée mondiale de la marmotte. C’est sympa une marmotte. Sympa de manger des crêpes avec sa marmotte sous la couette, ce qui rappelle l’expression bien connue: « brouter la marmotte sous la couette. »

Février, le mois du pouvoir d’achat et de l’amour avec le 14, la Saint-Valentin, la fête de ceux qui ne s’aiment plus, ben oui, quand on s’aime, la Saint-Valentin, c’est toute l’année. Et le si le lendemain, le 15, c’est la fête, du tabac avec la Saint-Claude et ses pipes, question pouvoir d’achat, ça vous coûtera moins cher de la tailler plutôt que de la bourrer.

L’amour encore avec le 20 février, la journée mondiale du pangolin, le pangolin qui est devenu  le symbole de l’amour planétaire, le pangolin qui a fait regarder tous les peuples dans la même direction, la direction du virus, et l’amour, n’est-ce pas regarder ensemble dans la même direction?

Avec les problèmes de porte-monnaie, depuis peu, les cadeaux offerts à ceux qui vous invitent à dîner sont différents. On voit de plus en plus les gens arriver avec une bouteille de gazole ou un magnum de sans plomb 95, ce qui fait toujours plaisir, surtout si l’on a une voiture. Personnellement, au lieu de venir avec un bouquet de fleurs, pour pallier au coût prohibitif du chauffage, j’ai tendance à offrir à la maitresse de maison un slip Damart thermolactyl ou en pilou pilou quand je connais bien la frilosité de la personne.

Mais déjà février se termine avec le 28, et justement le 28, c’est le début de la fashion week et là, la question du pouvoir d’achat ne se pose pas aux mêmes personnes. Message aux Français moyens, le défilé de mode d’Emmaüs n’en fait pas partie.

Et je terminerai avec une pensée du célèbre Qi Shi Tsu qui sait planquer les sous à la mode de chez nous: « Tout comme le fait de prendre son pied n’est pas un plaisir réservé aux unijambistes, le fait de dépenser n’est pas le pouvoir d’achat… du bonheur. »

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques
V comme Val (Philippe)

V comme Val (Philippe)

Auteur compositeur interprète, journaliste, rédacteur en chef puis directeur de Charlie Hebdo, essayiste… Philippe Val est avant tout un intellectuel français. Il publie aux éditions de...

Attention aux dangers de l’été

Comme je l’ai évoqué dans la dernière Revue de presse de la saison sur Paris Première, je reviens sur tout ce qui doit alerter avant cette période estivale marquée, on le sait, par l’insouciance des...