Se soigner autrement

par | 23 Nov 2021

A force d’entendre parler de médecines parallèles pour supplanter celle des labos qui n’existe que pour le fric, j’ai voulu enquêter sur des façons originales de se soigner. J’ai rencontré, sur le terrain,  des défenseurs de méthodes alternatives, sans avoir peur d’affronter les plus douteux d’entre eux.  J’ai commencé mon périple chez les disciples du Dr Maury, le célèbre auteur de « Se soigner par le vin ». Le vin n’est pas seulement ce breuvage sympa que l’on prend pour accompagner charcuteries et fromages, c’est avant tout un médicament comme l’a prouvé le docteur Maury qui a passé sa vie à montrer les dangers de la consommation excessive d’eau et de jus de fruits. J’ai été subjugué par ses méthodes personnelles pour soigner l’ostéoporose, les angines ou les flatulences. Et d’ailleurs beaucoup de patients ont réussi à vaincre leur maladie même s’ils ont été emportés rapidement par la cirrhose.

Ensuite, j’ai découvert l’art thérapie. On se soigne par le dessin, la chanson la sculpture ou la danse.  Alors c’est plus pour soigner le stress, les phobies que les cancers du poumon ou de la prostate. C’est très bien, très propre mais tout dépend si on a le temps d’être malade ou pas. 

Et il y a ceux qui parlent à leur corps pour guérir. C’est impressionnant. Il y a deux préceptes: gardez votre corps ouvert et ouvrir ses mains. Il parait qu’on peut parler à son corps. Dans n’importe quelle langue, Il n’y a pas de langue plus efficace que d’autres pour se soigner. En tout cas, garder le corps ouvert, ça ne peut que faire du bien si vous le partagez avec d’autres personnes également ouvertes. 

Après, j’ai été séduit par les adeptes de la sylvothérapie. Il s’agit d’enlacer les arbres pour, par exemple, réduire la tension artérielle. Mais attention, si vous rencontrez, dans la forêt, une personne qui après l’avoir enlacé, frotte son ventre sur un arbre en gémissant, ce n’est pas forcément un disciple de la sylvothérapie, surtout si cette personne est nue.

Mais ma véritable  admiration, c’est pour la médecine africaine et son rapport qualité/prix, puisque plusieurs marabouts que j’ai rencontrés, en plus de guérir toutes les maladies ou à peu près, pour le même prix ou quasiment, font revenir l’être aimé quand il est parti ou en font venir un quand vous n’en n’avez pas . Les marabouts que j’ai vus appellent ce service l’option colissimo, retour de l’être aimé en 48 heures chrono. 

L’avantage pour les plus grands maîtres de la médecine africaine du Bénin ou  de Côte d’Ivoire, c’est qu’ils ont des succursales à Paris, en particulier dans le 18ème arrondissement; les plus sérieux et réputés ont leur cabinet. Je ne pourrais que vous conseiller le Marabout N’Dour 49 ans d’expérience, efficacité en 4 jours avec 100%  de réussite, il lutte contre le mauvais œil, c’est son côté ophtalmo et le Marabout Fofana, on paye après les résultats. 

J’avoue que leur façon de soigner les coronavirus avec des écorces de Quinquina est convaincante ainsi que la plupart des cancers.

Le sida résiste difficilement au traitement à base de décoction de plantes enrichie de sang de poulet.

Alors profitez de ces marabouts qui sont toujours en liberté. 

Pour conclure, je dirai que l’humour aide à se soigner, que le charlatanisme et son folklore sont efficaces quand ils permettent de rigoler en bonne compagnie car comme dirait le célèbre philosophe chinois, Qi Shi Tsu, « Mourir en bonne santé sera toujours l’objectif des malades. »

Par Thierry Rocher

Par Thierry Rocher

Thierry Rocher est un auteur, comédien, humoriste qui fait où on lui dit de ne pas faire. Vous pouvez le retrouver dans la Revue de presse des Deux Ânes sur Paris Première
D'autres Chroniques

La guerre des préliminaires

Cher journal,On se pense aguerri, on se dit qu'avec le temps le chant des sirènes va nous laisser plus insensible qu'auparavant, et puis, va savoir pourquoi, dans un excès de mièvrerie ou de...

Tourner sa langue sept fois

Ses petites pensées virilistes ont-elles eu raison de son esprit stratège ? En déplacement à Honnecourt-sur-Escaut (Nord), vendredi 14 janvier, Éric Zemmour a été visiblement pris de court...

Encore et encore

Tiens, tel que vous me voyez, même si vous avez du mal, parce que c'est pas évident de me zyeuter via le Réseau, mais vous allez faire un effort, tout de même, j'allais vous causer de Fabien...